•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jardin botanique : la santé publique du Québec maintient la fermeture

Québec craint des rassemblements, notamment devant les toilettes.

Le Jardin botanique de Montréal

La santé publique nationale craint les risques de rassemblements devant les points d'intérêt et les toilettes du Jardin botanique.

Photo : Radio-Canada / Martin Thibault

Pas question pour le moment de rouvrir l'accès au jardin botanique de Montréal. La direction nationale de santé publique du Québec maintient sa décision, malgré les demandes contraires de la santé publique de Montréal et de la Ville.

Pour le moment, en respect des dispositions du décret du 30 septembre, toutes les activités des jardins botaniques au Québec, y compris de celui de Montréal, sont suspendues en zone rouge.

Le lieu est officiellement classé sous la catégorie des institutions muséales, biodômes, planétariums, insectariums, jardins botaniques, aquariums et jardins zoologiques.

Cette règle tient jusqu’à nouvel ordre, confirme le porte-parole du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), Robert Maranda.

Les raisons de la santé publique pour maintenir cet endroit fermé sont en lien avec les parcours piétonniers que l’on retrouve sur le site, car les risques de rassemblements devant les attractions et les toilettes et autres sont trop élevés.

Robert Maranda, porte-parole du MSSS

Des voix s'élèvent depuis plusieurs semaines pour que le Jardin soit plutôt considéré comme un parc et rouvert pour permettre les promenades.

On ne peut pas priver les Montréalais d'endroits comme celui-là, écrivait récemment Québec solidaire (QS) dans un communiqué de presse. Il s'agi[t] d'un lieu à ciel ouvert où les consignes sanitaires sont facilement applicables.

L'hiver, en temps normal, le jardin botanique de Montréal est accessible gratuitement aux promeneurs et aux adeptes de raquettes ou de ski de fond.

En hiver, l'accès au Jardin botanique de Montréal est libre pour les promeneurs et les adeptes de raquettes et ski de fond.

En hiver, l'accès au jardin botanique de Montréal est libre pour les promeneurs et les adeptes de raquettes et ski de fond.

Photo : Simone Poirier/Ville de Montréal

La santé publique de Montréal demande la réouverture

Dans un avis remis fin octobre à la santé publique nationale, la directrice régionale de la santé publique, la Dre Mylène Drouin, réclamait la réouverture du Jardin botanique, une position répétée à plusieurs reprises depuis.

La mairesse de Montréal Valérie Plante a réitéré sa demandé à Québec, vendredi soir, pour que l'espace extérieur ne soit pas soumis aux mêmes impératifs de fermeture que les musées.

Les Montréalais.e.s ont besoin d’espace pour prendre l’air et bouger, spécialement en ces temps difficiles. Donnons leur accès à leur Jardin Botanique.

La mairesse de Montréal Valérie Plante sur Twitter, vendredi soir

La santé publique nationale a récemment confirmé la permission des jeux d'évasion de poursuivre leurs activités, puisque les centres d’amusement intérieurs ne sont pas suspendus en zone rouge.

C'est difficile de comprendre la logique du ministère de la Santé dans le dossier du Jardin botanique, a déclaré le député QS d'Hochelaga-Maisonneuve, Alexandre Leduc, vendredi. Il y aurait probablement moins de monde sur les sentiers du parc Maisonneuve [juste à côté] si on ouvrait ceux du Jardin botanique.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !