•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des contrôles contre l’alcool au volant malgré l’interdiction de rassemblements

Une pancarte indiquant qu'un contrôle routier est en cours.

Un contrôle routier contre l'alcool au volant et la drogue (archives).

Photo : Radio-Canada / Guillaume Croteau-Langevin

Radio-Canada

Même si les bars sont fermés et les rassemblements interdits, les policiers ont mené une opération contre l’alcool au volant jeudi soir dans l’arrondissement de Chicoutimi.

Des agents de la police de Saguenay, de la Sûreté du Québec et des inspecteurs de Contrôle routier Québec ont intercepté 1150 véhicules sur le boulevard Talbot, tout près de l’autoroute 70. L’opération a eu lieu entre 19 h 30 et 23 h.

Deux conducteurs ont échoué leur test d’ivressomètre et devront faire face à des accusations de conduite avec les facultés affaiblies.

Une centaine de véhicules ont dû être enquêtés plus profondément pour diverses raisons. Sur ce nombre, huit conducteur ont dû être soumis à l’appareil de détection approuvé.

Une citation de :Luc Tardif, porte-parole, Sécurité publique de Saguenay

Les policiers ont aussi remis trois constats d’infraction pour des véhicules non conformes. L’une des voitures, par exemple, ne possédait pas de pneus d’hiver.

Toujours pertinent?

Questionné à savoir si ce type d’opération de grande envergure est toujours pertinente dans le contexte actuel, le porte-parole du Service de police de Saguenay répond que oui.

Il y a 1150 automobilistes qui ont passé à travers ce contrôle routier, les chiffres parlent d’eux-mêmes. Il y a encore beaucoup de circulation.

Une citation de :Luc Tardif, porte-parole, Sécurité publique de Saguenay

Il précise que l’opération était liée à une campagne nationale qui se déroule pratiquement chaque année au début de la période des Fêtes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !