•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Taux de chômage le plus bas au pays en Saskatchewan, après la Nouvelle-Écosse

Une tour de forage.

Le milieu de l'énergie est durement touché par la pandémie, ce qui contribue notamment à une situation plus précaire de l'emploi dans la province (archives).

Photo : Deep Earth Energy Production (DEEP)

Radio-Canada

La situation de l’emploi est demeurée stable en Saskatchewan, le taux de chômage ayant progressé d’un demi-point de pourcentage pour atteindre 6,9 % dans la province, selon la plus récente étude de Statistique Canada.

La province des Prairies demeure malgré tout celle qui a le meilleur taux d’employabilité, son taux de chômage figurant au deuxième rang des plus bas, juste derrière la Nouvelle-Écosse, à 6,4 %

Le nombre d’emplois disponibles dans la province a diminué d’un demi-point de pourcentage, pour s’établir à environ 560 000 emplois, une perte d’environ 2000 emplois, selon les chiffres du rapport.

L’emploi a peu varié en Saskatchewan. Le taux de chômage a atteint 6,9 % parce qu’il y a plus de personnes qui cherchent de l’emploi en novembre [...] Mais même si le taux de chômage a augmenté, à 6,9 %, c’est quand même nettement sous la moyenne nationale [de 8,5 %] , explique la journaliste et chroniqueuse économique à Radio-Canada Sonia Duguay.

Au cours de la semaine de référence allant du 8 au 14 novembre, la province a mis en place des mesures de santé publique plus sévères, ce qui peut expliquer en partie les chiffres de la province, dit le rapport de Statistique Canada.

Récemment, le syndicat représentant les ouvriers de l'usine d'Evraz, un important employeur de Regina, annonçait un nombre important de licenciements qui ont été confirmés jeudi par l'usine, le milieu de l'énergie et de l’aciérie de la province étant durement touché par la pandémie.

La Saskatchewan pourra se consoler d'avoir mieux fait que sa voisine des Prairies. L’Alberta a l’un des taux de chômage les plus élevés du pays, soit 11,1 %, alors que la moyenne nationale s'élève à 8,5 % pour le mois de novembre.

Au Canada, la situation progresse lentement

Au Canada, l'emploi a progressé le mois dernier, avec une augmentation de 0,3 % et 62 000 emplois de plus pour les Canadiens, dont 32 000 qui ont été créés dans le secteur public, par exemple en éducation et en santé, au mois de novembre.

Malgré tout, il y a eu 20 000 créations d'emplois de moins en novembre, comparativement au mois d'octobre, mais une situation nettement meilleure que les chiffres attendus par les experts de Statistique Canada, précise Sonia Duguay.

Avec un taux de chômage 12,2 %, Terre-Neuve-et-Labrador est la province la plus durement touchée.

Avec des informations d'Elsie Miclisse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !