•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le taux de chômage repart à la hausse en Alberta

Deux travailleurs sur un toit en construction à Charlottetown le 1er octobre 2020.

Les gains dans le secteur de la construction n'arrivent pas à compenser les pertes dans les emplois de services.

Photo : Radio-Canada / Julien Lecacheur

Le taux de chômage a augmenté en Alberta entre octobre et novembre après quatre mois de baisse mensuelle consécutive.

Une diminution du nombre d’Albertains ayant un emploi à plein temps a contribué à augmenter le taux de chômage qui s’est établi à 11,1 % dans la province en novembre, selon les données publiées vendredi par Statistique Canada.

Près de 30 000 emplois à temps plein ont disparu entre octobre et novembre en Alberta. La chute a été compensée en partie par une augmentation du nombre d’employés à temps partiel, mais pas suffisamment pour maintenir le niveau général de l’emploi.

Le taux de chômage s’est accru de 0,4 point de pourcentage par rapport au mois précédent et demeure quatre points de pourcentage plus élevé qu’en novembre 2019. Il s’agit de la première hausse depuis le mois de juin.

L’Alberta se distingue ainsi des tendances observées au pays où le marché du travail a continué à se rétablir des effets de la pandémie. La province a le deuxième taux de chômage le plus élevé au pays derrière Terre-Neuve-et-Labrador.

Le secteur des services souffre

Statistique Canada note, en plus, que la période de référence utilisée pour cette enquête sur la population active précède l’instauration d'une série de nouvelles mesures en Alberta pour lutter contre la hausse des cas de Covid-19. 

Les pertes d’emploi se sont produites à l’extérieur des grands centres puisque Calgary et Edmonton ont toutes les deux observé une amélioration de leur taux de chômage. 

Le secteur des services notamment aux entreprises a été le plus touché, contrairement au secteur des ressources naturelles qui a engagé de nouveaux travailleurs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !