•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un demi défensif à la défense de ses coéquipiers

Jean-Philippe Bolduc appuiera Antoine Pruneau comme représentant des joueurs du Rouge et Noir.

Un joueur vole dans les airs en plaquant un adversaire au football.

Le joueur du Rouge et Noir d'Ottawa, Jean-Philippe Bolduc, plaque Bryant Mitchell, de l'équipe d'Edmonton (Archives).

Photo : La Presse canadienne / AMBER BRACKEN

Le joueur du Rouge et Noir d’Ottawa, Jean-Philippe Bolduc digère toujours mal de ne pas avoir joué au football dans la Ligue canadienne (LCF) l’été dernier. C’était la première fois en 20 ans que le joueur de 29 ans vivait un automne sans son sport préféré. 

J’ai été trop déçu cette année. Ça m’a fait de la peine de ne pas avoir de football. Je sais que c’est une réalité qui a frappé beaucoup de personnes, dans beaucoup d’emplois, mais on veut une promesse de saison pour 2021, dit Bolduc, dont la conjointe a aussi perdu son emploi. 

Le demi défensif a décidé de canaliser cette énergie négative en défendant ses coéquipiers. Il sera dorénavant représentant des joueurs, en compagnie de son ami Antoine Pruneau, au sein de l’Association des joueurs de la Ligue canadienne de football (CFLPA).

Jean-Philippe Bolduc effectue un plaqué sur un rival torontois.

Sur cette séquence, Jean-Philippe Bolduc (20) plaque le porteur de ballon Martese Jackson.

Photo : La Presse canadienne / Frank Gunn

J’ai une attitude et une expérience en milieu de travail, chez Boscus, qui m'aident à la négociation. On négocie avec les clients tous les jours. J'espère pouvoir amener mon expérience dans le syndicat. 

Jean-Philippe Bolduc, demi défensif du Rouge et Noir

Je suis un gars d’équipe et j’ai de l’expérience. C’était rendu mon tour. Antoine est un bon ami et j’ai voulu lui donner un coup de main parce que j’ai vu sa charge de travail dans les derniers mois. Il vient de devenir papa et il a passé beaucoup, beaucoup de temps au téléphone, raconte le joueur, qui voulait mettre la main à la pâte.

Jouera, jouera pas?

L’ancien du Rouge et Or de l’Université Laval en aurait été à sa 5e saison complète à Ottawa sans cet arrêt de travail en 2020. 

Il souhaite ardemment que la Ligue prenne un engagement clair pour la présentation d’une saison l’été prochain. 

On a pas eu de promesse pour 2021. On s’attend à en avoir une. Je ne vais pas dire aux gars de lâcher leur gagne-pain. On gagne bien notre vie, mais pas des montants faramineux. Tant que la Ligue ne s'engage pas, je ne recommanderai pas à mes coéquipiers et mes amis, des pères de famille, de se préparer pour la prochaine saison, mentionne Bolduc.

Deux joueurs de football s'amusent devant la Coupe Grey.

Jean-Philippe Bolduc pose avec la Coupe Grey en compagnie de son coéquipier Marco Dubois.

Photo : La Presse canadienne / Jonathan Hayward

Il rappelle que la préparation pour une saison de football professionnel demande beaucoup de temps. Le numéro 20 croit que la LCF devra éventuellement trouver une façon de garantir une saison, d’autant que les équipes se sont engagées auprès de leur personnel d’entraîneurs. 

On espère avoir des nouvelles de la ligue bientôt pour ajuster la convention collective et même la prolonger. Il faut une promesse de saison parce qu’ils ont versé beaucoup de salaires cette année pour des entraîneurs et des gestionnaires. S’ils ont une garantie de contrat et de salaire, on veut avoir la même chose, réitère Bolduc.  

Peu importe les développements au cours des prochains mois, le Montréalais est confiant de remplir un rôle important au sein de la CFLPA.

On n'est jamais aussi bien servi que par soi-même. J’avais souvent des points que je voulais amener, mais comme j’étais à l'extérieur du cercle je pouvais difficilement le faire. C’est dur de chialer quand tu es pas dans la game. Je vais pouvoir donner mon point de vue, dit Bolduc, convaincu. 

Le joueur est habitué de se porter à la défense de ses coéquipiers sur le terrain de la Place TD d’Ottawa. Il les défendra maintenant d’une toute autre façon.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !