•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ottawa offre une aide supplémentaire aux petites entreprises

Justin Trudeau de profil.

Le premier ministre du Canada Justin Trudeau, lors de son point de presse du vendredi 4 décembre 2020

Photo : La Presse canadienne / Adrian Wyld

Radio-Canada

Le gouvernement fédéral offre une bouée de sauvetage supplémentaire aux petites entreprises qui peinent à affronter la seconde vague de COVID-19.

Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé vendredi que toutes celles qui ont déjà obtenu un premier prêt de 40 000 $ en vertu du Compte d'urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC) peuvent en demander un deuxième.

Ce second prêt sera d'une valeur maximale de 20 000 $, dont 10 000 $ pourraient ne pas avoir à être remboursés, à certaines conditions.

Ces mesures vont protéger des emplois et assurer que les commerces locaux que nous aimons ne ferment pas pour de bon.

Justin Trudeau, premier ministre du Canada

Selon le premier ministre, 800 000 entreprises canadiennes ont déjà bénéficié de ce programme depuis qu'il a été créé, au printemps dernier.

La Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) a salué cette décision, qui avait été annoncée il y a quelques mois, mais sans avoir été mise en œuvre.

Le CUEC constitue une aide vitale pour de nombreux entrepreneurs, particulièrement pour ceux qui sont touchés par de nouvelles restrictions et fermetures un peu partout au pays, a-t-elle indiqué dans un communiqué.

La FCEI demande maintenant à ce que les entreprises en démarrage et les entrepreneurs qui ne possèdent pas de numéro d’entreprise puissent accéder à leur tour au programme.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !