•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Inondations en Gaspésie : la route 299 fermée pour une durée indéterminée

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Des voitures devant une chaussée abîmée.

Une partie du pont s'est effondrée.

Photo : Radio-Canada / Luc Manuel Soares

Radio-Canada

Neuf routes sont toujours touchées par les inondations survenues cette semaine en Gaspésie. Toutefois, c'est la situation de la route 299 qui cause le plus d'inquiétude.

Le ministère des Transports n'est pas en mesure d'indiquer à quel moment la route 299 pourra rouvrir à la circulation entre New Richmond et le kilomètre 8.

Mercredi, un pont a cédé sous la force de la crue de la rivière Cascapédia.

La directrice régionale de la sécurité civile, Janique Lebrun, précise cependant qu'il est possible de traverser ce pont à pied.

De plus, la Société de la rivière Cascapédia confirme qu'elle mettra un véhicule à la disposition des résidents du secteur qui souhaitent se rendre à New Richmond pour faire des courses. Autrement, ces personnes devraient parcourir une centaine de kilomètres pour se rendre jusqu'à Sainte-Anne-des-Monts.

La Société de la rivière Cascapédia précise que huit résidents se trouvent dans cette situation.

Gaétan Boudreau est photographié devant l'enseigne de la Société de la rivière Cascapédia.

Gaétan Boudreau est maire de Cascapédia–Saint-Jules et l'un des directeurs de la Société de la rivière Cascapédia.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

À la Société, on a fourni un camion. Ils se rendent au pont et ils sont capables d'aller faire leurs emplettes, précise le maire de Cascapédia–Saint-Jules, Gaétan Boudreau, qui est aussi l'un des directeurs de la Société.

Les services d'urgence vont être obligés de passer par Sainte-Anne-des-Monts, ils n'ont pas le choix... mais ils vont avoir 140 km à faire avant d'arriver pour une urgence.

Gaétan Boudreau, maire de Cascapédia–Saint-Jules

Le maire estime qu'il aura plus de détails de la part du ministère des Transports concernant les travaux à effectuer sur le pont endommagé au cours de la semaine prochaine.

une carte de la Gaspésie avec au centre la route 299

La route 299 ne permet plus de parcourir les 145 km entre Sainte-Anne-des-Monts et New Richmond.

Photo : Radio-Canada

Par ailleurs, la situation se stabilise. Le niveau des rivières est de retour à la normale et la presque totalité des résidents ont pu rentrer à la maison.

Toutes les résidences et les commerces qui avaient été isolés par les eaux sont maintenant désenclavés.

Travaux en cours

Des travaux sont aussi nécessaires sur d'autres infrastructures routières, puisque 24 routes de la péninsule ont été touchées par les inondations.

Le maire de New Richmond, Éric Dubé, indique notamment que, sur le chemin Saint-Edgar, le ministère des Transports a commencé jeudi après-midi à réparer les accotements érodés par la crue des eaux.

Il ajoute que des travaux ont également été amorcés sur un ponceau menant au territoire non organisé (TNO) de la rivière Bonaventure.

Éric Dubé sourit devant un panneau indiquant la fermeture de la route 299 du kilomètre 8 au kilomètre 60.

Éric Dubé est maire de New Richmond et préfet de la MRC de Bonaventure.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Les inondations ont aussi des répercussions sur les activités de la Société du chemin de fer de la Gaspésie, dont M. Dubé est président.

Aucun train n'a pu circuler entre Caplan et Nouvelle depuis mercredi.

Notre souci majeur, ce sont les ponts de Cascapédia–Saint-Jules.

Éric Dubé, maire de New Richmond et président de la Société du chemin de fer de la Gaspésie

Il explique qu'un important embâcle s'est créé sur la rivière Cascapédia, et que ses équipes travaillent sans relâche depuis mercredi pour retirer les débris de bois.

Ça met beaucoup de pression sur les structures. Là, c'est stable, le niveau d'eau a commencé à baisser et on a pris le dessus pour enlever le bois. Quand ça va être fini, on va être capables d'aller inspecter, parce qu'en ce moment on ne peut pas inspecter le dessous de la structure, c'est trop risqué, souligne-t-il.

Un grand nombre de troncs d'arbre sont coincés sous le pont, dans la rivière Cascapédia, dont le niveau est très élevé le 2 décembre 2020.

Mercredi, un embâcle s'est formé sur la rivière Cascapédia, sous le pont de Cascapédia–Saint-Jules (archives).

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Le reste du réseau de la Société du chemin de fer de la Gaspésie a aussi été affecté, mais de moindre ampleur, ajoute M. Dubé.

On a des glissements de terrain, on a des ponceaux qui ont été détruits. Alors, sur l'ensemble du tronçon, on est en inspection et en début de travaux, précise-t-il.

Avec les informations d'Isabelle Larose

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !