•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

5 femmes de l'Atlantique parmi les 100 plus puissantes au Canada

Raelynn Hawco (à gauche) et Heidi Jamieson-Mills.

Raelynn Hawco (à gauche) et Heidi Jamieson-Mills.

Photo : Gracieuseté

Radio-Canada

Quatre Néo-Écossaises et une Labradorienne se sont taillé une place sur la liste des 100 femmes les plus puissantes au Canada du réseau WXN (Women's Executive Network).

Raelynn Hawco, reconnue pour son excellence dans les métiers spécialisés, et Heidi Jamieson-Mills, vice-présidente principale des finances de Sobeys, figurent toutes deux sur la liste.

Mme Hawco a grandi à Goose Bay, à Terre-Neuve-et-Labrador. Elle travaille maintenant en Colombie-Britannique et voit à l’assurance qualité du projet de mégabarrage du Site C de BC Hydro, près de Fort St. John.

Mme Jamieson-Mills, originaire de la Nouvelle-Écosse, a commencé à travailler pour Sobeys alors qu’elle était encore au secondaire. Elle a passé une grande partie de sa carrière à mettre au point des stratégies de développement en milieu rural.

Trois femmes regrettées au tableau d'honneur

Trois Néo-Écossaises qui ont perdu la vie alors qu’elles étaient de service en 2020 ont aussi été honorées.

De gauche à droite : Abbigail Cowbrough, Jenn Casey et Heidi Stevenson.

De gauche à droite : Abbigail Cowbrough, Jenn Casey et Heidi Stevenson.

Photo : Gracieuseté

Il s’agit de la gendarme Heidi Stevenson, tuée lors de la fusillade de Portapique; de l'enseigne de vaisseau Abbigail Cowbrough, victime de l'écrasement d’hélicoptère canadien en Méditerranée; et de la capitaine Jenn Casey, morte dans l'écrasement d'un avion des Snowbirds en Colombie-Britannique.

Le réseau WXN dresse ce bilan chaque année.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !