•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vaccin contre la COVID-19 : Blaine Higgs dévoile son équipe de travail

Des fioles de vaccins posées sur une table.

Selon un sondage Ipsos réalisé pour le compte de Radio-Canada, les deux tiers des Canadiens veulent se faire vacciner contre la COVID-19.

Photo : Getty Images

Radio-Canada

Le premier ministre Blaine Higgs a présenté jeudi la composition de l’équipe chargée de voir à la distribution sécuritaire du vaccin contre la COVID-19 au Nouveau-Brunswick. Cette équipe sera dirigée par le directeur de l’Organisation des mesures d’urgence du Nouveau-Brunswick, Greg MacCallum.

M. MacCallum s’occupera entre autres de la planification provinciale en collaboration avec le ministère de la Santé et un groupe de travail.

À l'échelle nationale, l'opération a été confiée au major-général Dany Fortin, ancien commandant de l'OTAN. Des militaires de partout au pays seront ainsi appelés en renfort pour soutenir les équipes provinciales.

Greg MacCallum en point de presse à Fredericton le 27 avril 2019.

Greg MacCallum, directeur de l'Organisation des mesures d'urgence au Nouveau-Brunswick

Photo : Radio-Canada / Marielle Guimond

Le ministre des Affaires intergouvernementales, Dominic LeBlanc, a affirmé cette semaine qu’environ 11 % des Néo-Brunswickois pourraient être vaccinés d’ici le mois de mars.

Le Nouveau-Brunswick attend près de 140 000 doses du vaccin, soit sa part provinciale de doses précommandées par Ottawa.

Chaque individu vacciné doit recevoir deux doses du vaccin, ce qui signifie qu’avec les premières rations reçues, environ 70 000 Néo-Brunswickois pourraient en bénéficier.

Blaine Higgs en conférence de presse devant des drapeaux du Nouveau-Brunswick

Blaine Higgs, premier ministre du Nouveau-Brunswick, le 22 octobre 2020 à Fredericton.

Photo : Radio-Canada

Le premier ministre Blaine Higgs n’a pas encore tous les détails du plan de distribution, comme le lieu d'entreposage, mais il soutient que le processus avance bien.

Nous savons qu’un vaccin sera disponible bientôt, et nous élaborons un plan pour qu’il soit distribué aux gens du Nouveau-Brunswick de la manière la plus efficace possible, tout en assurant un équilibre entre les répercussions sur la santé, la société et l’économie, rapporte M. Higgs.

À quand le vaccin?

Le premier ministre a affirmé jeudi en point de presse qu’il avait eu une rencontre au sujet de la vaccination jeudi soir et une autre vendredi avec le ministre fédéral Dominic LeBlanc.

Les premiers ministres du pays sont aussi en discussion afin de déterminer quelles seront les mesures indiquées dans leur province lorsque les rations de vaccins seront distribuées.

Une seringue et une fiole sur laquelle on peut lire : « Vaccin, COVID-19 ».

Aucun vaccin contre la COVID-19 n'a encore été homologué par Santé Canada.

Photo : Getty Images / AFP/JOEL SAGET

Santé Canada n'a toujours approuvé aucun vaccin contre la COVID-19.

Par ailleurs, même si Ottawa s'attend à ce que les provinces soient prêtes à recevoir le vaccin à la mi-décembre, l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) s'attend à obtenir de premières doses seulement au début de 2021.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !