•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vaccin contre la COVID-19 : l'Ontario dévoile la composition de son groupe de travail

Rick Hillier en point de presse.

Le général à la retraite Rick Hillier dirigera le groupe de travail de l'Ontario sur le vaccin contre la COVID-19.

Photo : La Presse canadienne / Frank Gunn

Radio-Canada

Un ancien général, des experts médicaux, une chef autochtone, des dirigeants d'entreprise et un ex-chef de police : le gouvernement de Doug Ford a présenté vendredi les membres du groupe de travail ontarien sur le vaccin contre la COVID-19.

Ce comité aura pour mandat de superviser la livraison, l'entreposage et la distribution des vaccins contre la COVID-19, indique la province dans un communiqué.

Le gouvernement avait déjà annoncé que le comité serait présidé par le général à la retraite Rick Hillier.

Les autres membres du groupe de travail sont :

  • le Dr Dirk Huyer, coroner en chef de l'Ontario et coordinateur provincial de l'intervention en cas d'éclosion
  • le Dr Homer Tien, chirurgien traumatologue et président du service d'ambulances aériennes Ornge
  • le Dr Maxwell Smith, bioéthicien et professeur à l'Université Western
  • le Dr Isaac Bogoch, spécialiste des maladies infectieuses à l'Hôpital général de Toronto
  • RoseAnne Archibald, chef régionale de l'Ontario de la Première Nation de Taykwa Tagamou
  • le Dr Regis Vaillancourt, directeur du service pharmacologique au Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario
  • Linda Hasenfratz, présidente de l'entreprise Linamar
  • Angela Mondou, présidente de l'entreprise Technation
  • Mark Saunders, ancien chef de police de Toronto

Nous nous trouvons à une étape critique de notre lutte contre la COVID-19. Le groupe d'étude que nous avons constitué jouera un rôle de premier plan dans l'élaboration et la mise en œuvre du programme de vaccination de l'Ontario.

Christine Elliott, ministre de la Santé de l'Ontario

Le gouvernement ajoute que le général Hillier a mené un exercice de simulation réussi, vendredi matin, sur la distribution des 100 000 premières doses, sans donner plus de détails.

Le premier ministre Doug Ford avait déclaré jeudi que la composition de l'équipe était en cours de finalisation et que la province serait prête à distribuer le vaccin dès la réception des doses.

Ce groupe de travail, nos experts, va évaluer la vaste planification qui a déjà été faite. Ils mettront les procédures à l'épreuve pour s'assurer hors de tout doute que l'Ontario soit prêt, a-t-il dit.

L'équipe doit aussi faire des recommandations au gouvernement sur les personnes qui devraient avoir accès au vaccin en premier. Ce sera d'ailleurs le sujet de sa première réunion, qui est prévue pour vendredi à 13 h, indique le gouvernement.

M. Ford participera à cette réunion et ne dirigera donc pas son point de presse habituel à cette heure-là vendredi, indique son bureau.

Les travailleurs de la santé de première ligne, les résidents des centres de soins de longue durée et les Autochtones doivent être les premiers à être immunisés.

Le Dr Isaac Bogoch, l'un des membres du groupe de travail, raconte que la distribution du vaccin présente des défis logistiques majeurs. Pour être honnête, je suis content que d'autres membres du comité ont de l'expérience dans l'élaboration et la mise en place de plans [de distribution], dit-il en entrevue à CBC.

Il ajoute qu'il sera primordial de « faire beaucoup de travail d'éducation et de communication ainsi que d'engagement communautaire » pour rassurer la population, qui a des préoccupations au sujet de ce nouveau vaccin.

Quand le vaccin sera-t-il offert?

Santé Canada n'a toujours approuvé aucun vaccin contre la COVID-19.

Par ailleurs, même si Ottawa s'attend à ce que les provinces soient prêtes à recevoir le vaccin à la mi-décembre, l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) s'attend à obtenir de premières doses seulement au début de 2021.

En novembre, la ministre Elliott avait indiqué que l'Ontario recevrait 2,4 millions de doses au début 2021, soit 1,6 million de doses du vaccin de la compagnie Pfizer entre janvier et mars et 800 000 doses du vaccin de la société Moderna.

Toutefois, Ottawa a affirmé à l'époque ne pas être au courant d'où la ministre ontarienne tenait ces chiffres.

Le premier ministre Ford a affirmé jeudi que le manque d'information au sujet de l'arrivée du vaccin compliquait la planification de sa distribution.

Ce que je peux garantir aux Ontariens, c'est que nous serons prêts, a-t-il dit. Dès que les doses arriveront en sol ontarien, elles seront distribuées un peu partout dans la province.

Les partis d'opposition affirment, au contraire, que le gouvernement Ford ne semble pas être bien préparé. Tout ce que nous voyons, c'est une bousculade de dernière minute, alors que les autres provinces et les autres pays ont un véritable plan déjà en place, selon la députée du Nouveau Parti démocratique (NPD) Sara Singh.

Plus de restrictions?

Pour sa part, le médecin hygiéniste en chef de l'Ontario, le Dr David Williams, a affirmé jeudi que de nouvelles restrictions pour freiner la propagation du virus pourraient être annoncées vendredi dans certaines régions de la province.

Il n'a pas précisé quelles régions seraient visées.

Nous voyons cette onde de choc qui se propage à une étendue plus vaste de la province, même dans le Grand Nord. Aucune région de la province n'est épargnée par ce défi, a-t-il indiqué.

L'Ontario a recensé 1824 nouveaux cas de coronavirus et 14 morts jeudi.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !