•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un livre en janvier pour l’ex-otage sherbrookoise Édith Blais

Édith Blais photographiée en gros plan.

Édith Blais sur la couverture de son livre « Le Sablier. Otage au Sahara pendant 450 jours. »

Photo : Photo fournie / Les Éditions de l'Homme

Radio-Canada

La Sherbrookoise Édith Blais, qui a été enlevée en décembre 2018 au Burkina Faso, publiera un livre le 20 janvier.

Il s'agit du récit de sa détention de 450 jours aux mains des djihadistes. C’est la première fois depuis son retour au pays, le 26 mars dernier, que la jeune femme reviendra sur son enlèvement, explique-t-on dans un communiqué diffusé, jeudi.

J’étais leur otage, à la fois trésor et moins que rien, raconte Édith dans son livre Le Sablier. Otage au Sahara pendant 450 jours qui sera publié aux Éditions de l'Homme.

Édith Blais photographiée en gros plan.

Édith Blais sur la couverture de son livre « Le Sablier. Otage au Sahara pendant 450 jours. »

Photo : Photo fournie / Les Éditions de l'Homme

La Québécoise et son ami italien Luca Tacchetto avaient été retrouvés vivants le 13 mars dans le nord-est du Mali. Ils avaient été détenus au Sahel pendant 15 mois.

Ils avaient échappé à leurs ravisseurs dans les environs de Kidal avant de réussir à rejoindre des Casques bleus de la mission de l'Organisation des Nations unies au Mali.

Depuis son retour au pays, elle ne s’est jamais confiée aux médias.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !