•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La MRC de La Côte-de-Beaupré souhaite acquérir des terrains au Mont-Sainte-Anne

La montagne enneigée

La MRC deviendrait propriétaire des droits de propriétés tréfoncières (sous-sol).

Photo : Radio-Canada / Olivia Laperrière-Roy

Kassandra Nadeau-Lamarche

La MRC de La Côte-de-Beaupré aimerait acquérir des terrains au Mont-Sainte-Anne. Ces acquisitions permettraient, selon la MRC, d’être mieux positionné dans le développement de la montagne avec les intervenants locaux, dont le groupe Resorts of the Canadian Rockies, qui possède le domaine skiable.

Le conseil de la municipalité régionale de comté a adopté à l’unanimité une résolution afin d’amorcer des discussions auprès de la Société des établissements de plein air du Québec (SEPAQ), qui possède des terrains, et des instances gouvernementales concernées quant à la potentielle acquisition des terrains.

Si la MRC acquiert les terrains, elle ne deviendra propriétaire que des droits de propriétés tréfoncières (sous-sol). Elle ne pourra donc pas intervenir dans les affaires de Resorts of the Canadian Rockies, mais pourra être plus présente à la table de discussion afin de sensibiliser aux enjeux locaux.

On veut voir à l’aménagement du territoire, au développement économique. Nous, ce qu’on fait, c’est vraiment collaborer avec les gens du milieu et s’assurer que notre région se développe , explique le préfet de la MRC et maire de l’Ange-Gardien Pierre Lefrançois.

Avec cette résolution, la MRC invite Resorts of the Canadian Rockies ainsi que l’organisme à but non lucratif Les Amis du Mont-Sainte-Anne à poursuivre le dialogue pour assurer la revitalisation et le développement durable de la montagne.

Aucun lien avec les difficultés actuelles

Pierre Lefrançois

Pierre Lefrançois est préfet de la MRC et maire de l’Ange-Gardien

Photo : MRC de La Côte-de-Beaupré

Pierre Lefrançois assure que la situation actuelle vécue au Mont-Sainte-Anne, notamment en raison des difficultés techniques liées aux télécabines, n’a aucun lien avec cette action. On comprend qu’ils ont des difficultés qu’ils sont présentement en train de régler, mais ça, ce n’est pas du tout le même sujet en ce qui nous concerne.

La MRC de La Côte-de-Beaupré affirme que les relations avec Resorts of the Canadian Rockies sont encore très bonnes. 

Dans les dernières années, la municipalité régionale de comté a investi dans plusieurs projets pour contribuer au développement économique du secteur, dont la mise à niveau des pistes de ski de fond et de vélo de montagne ainsi que la promotion touristique au Mont-Sainte-Anne.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !