•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une récolte en ligne de 137 000 $ pour La guignolée des médias

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Des cuisiniers portent des masques.

L'argent récolté lors de La grande guignolée des médias sera redistribué aux différentes soupes populaires de la région, dont celle de Chicoutimi.

Photo : Radio-Canada / Catherine Gignac

Selon un bilan publié vendredi matin, environ 137 000 $ ont été récoltés en ligne au Saguenay-Lac-Saint-Jean dans le cadre de la collecte de la 29e édition La guignolée des médias.

Évidemment, en raison de la pandémie de COVID-19, les dons ne pouvaient être recueillis aux coins des rues durant toute la journée comme par le passé.

La performance de cette nouvelle formule est quand même notable, puisque plus de la moitié du montant de l'année dernière a été amassé. Au total, en 2019, la récolte avait atteint 230 957 $.

Le montant de 2020 devrait d'ailleurs continuer à grimper alors qu'il sera possible de donner en ligne au guignolee.ca (Nouvelle fenêtre) jusqu'au 24 décembre. Les denrées non périssables et les dons en argent pourront également être déposés jusqu'à Noël dans les pharmacies Jean Coutu, les Supermarchés Provigo et Maxi ainsi que dans les bureaux de Via Capitale.

Les dons recueillis lors de cette grande journée de solidarité seront remis aux différentes soupes populaires du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Ces organismes comptent sur la générosité de tous pour combler la demande sans cesse grandissante.

Organismes à qui sont remis les sommes

  • Marmite fumante d’Alma
  • Soupe populaire de Dolbeau-Mistassini
  • Soupe populaire de Chicoutimi
  • Soupe populaire de La Baie
  • Soupière de Jonquière
  • Soupière de l’Amitié d’Arvida-Kénogami
  • Soupe populaire de Saint-Félicien

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !