•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

10 municipalités de la région intéressent la Commission municipale du Québec

Mairie de Nédelec, au Témiscamingue

Mairie de Nédelec, au Témiscamingue (archives)

Photo : Radio-Canada / Boualem Hadjouti

Dix municipalités de l’Abitibi-Témiscamingue et Lebel-sur-Quévillon recevront prochainement la visite de la Commission municipale du Québec.

Elles font partie de 100 municipalités de la province qui devront se soumettre à un audit de conformité sur la formation des élus municipaux en éthique et déontologie.

La commission veut savoir si les élus des municipalités ciblées ont suivi la formation obligatoire sur l’éthique dans les six mois suivant leur élection.

Elle demandera des preuves que les élus ont bel et bien complété la formation.

Mais comme le précise la porte-parole Isabelle Rivoal, la commission ne prévoit pas infliger des sanctions aux fautifs.

On parle de la compétence administrative, qui est la vérification municipale, l’audit municipal, dit-elle.

Il n’y a pas de sanction. Ce qui va se passer, c’est qu’on fait ce travail d’investigation auprès des 100 municipalités et, suite à cela, il y a un rapport qui va être rendu public, rapport dans lequel vont figurer des constats, des recommandations. On va vraiment dire, à quelques mois des élections, quelles sont les municipalités qui ne respectent pas la loi, mentionne Mme Rivoal.

Au Témiscamingue, Nédélec fait partie des municipalités concernées par l’audit. La mairesse Lyne Ash accueille sereinement l’annonce et se dit prête à répondre aux demandes de la commission.

C’est un bon procédé pour s’assurer que le suivi est bien fait, que toutes les formations sont suivies, fait savoir la mairesse.

En ce qui nous concerne, on l’a tous suivie la formation presque au lendemain de notre élection. On est bien transparent là-dedans, on va suivre la procédure, ajoute-t-elle.

Liste des municipalités :

  • Authier
  • La Motte
  • Laforce
  • Lebel-sur-Quévillon
  • Nédélec
  • Rapide-Danseur
  • Rochebaucourt
  • Saint-Édouard-de-Fabre
  • Saint-Mathieu-d'Harricana
  • Senneterre

La commission se rendra aussi à Authier en Abitibi-Ouest. Le maire, Marcel Cloutier, assure que les élus sont à jour et affirme que la formation sur l’éthique et la déontologie est nécessaire.

Ça nous permet de ne pas avantager du monde, dans notre conseil on ne peut pas prendre quelqu’un de sa famille et l’engager, on ne peut pas avoir la famille immédiate pour travailler dans la municipalité. Il faut toujours être transparent, estime le maire.

La commission va rendre son rapport en 2021, avant les élections municipales de novembre prochain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !