•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Soutenir les victimes de violence conjugale sur les lieux de travail

Trois personnes dans une salle de conférence, chacune à son bureau, participe à un appel conférence vidéo.

La conférence de presse du comité Politique de travail en violence conjugale.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Radio-Canada

Un comité composé de trois organismes communautaires de la région a lancé, jeudi matin, une trousse d'accompagnement destinée à sensibiliser les entreprises à la violence conjugale.

Cette trousse, présentée sous forme de site web, vise notamment à permettre une meilleure compréhension de cette problématique à l'intérieur des milieux de travail et de mettre en place des pratiques d'intervention.

Le comité Politique de travail en violence conjugale regroupe le Centre d'aide aux victimes d'actes criminels (CAVAC) de la Côte-Nord, le Centre Femmes aux 4 Vents et de la Maison de femmes de Baie-Comeau.

Selon la directrice générale du CAVAC de la Côte-Nord, Isabelle Fortin, les employeurs n'ont pas l'obligation légale d'intervenir face aux cas de violence conjugale vécus par leurs employés.

Cependant, ils sont à même d'en percevoir les signes, selon elle.

On peut être témoin que son collègue ou sa collègue de travail reçoit souvent des messages sur son cellulaire. On peut être témoin aussi de conversations où elle semble dérangée. Le conjoint peut aussi se présenter sur les lieux de travail et avoir une attitude contrôlante envers sa conjointe, donne en exemple Mme Fortin.

Cette initiative s'inscrit à l'intérieur des 12 jours d'action contre les violences faites aux femmes, qui se poursuit jusqu'au 6 décembre.

Avec les informations de Marc-Antoine Mageau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !