•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : deux nouveaux décès dans des résidences pour personnes âgées en Outaouais

Les mains d'une personne âgée tenant une canne.

Un des deux décès a eu lieu aux Résidences de La Gappe et l'autre à la Résidence Domaine Notre-Dame (archives).

Photo : iStock

Radio-Canada

Les données encourageantes observées ces derniers jours en Outaouais viennent de connaître un coup d’arrêt.

La mise à jour du gouvernement du Québec sur la COVID-19, jeudi, fait état de deux nouveaux décès dans la région. Un des deux décès a été rapporté aux Résidences de La Gappe et l'autre à la Résidence Domaine Notre-Dame.

Ce sont respectivement dix et cinq personnes qui ont perdu la vie aux Résidences de La Gappe et Notre-Dame depuis le début de la pandémie. Les deux résidences sont aux prises avec une éclosion depuis plusieurs jours.

Les autorités de santé régionale rapportent aussi, jeudi, de nouvelles infections dans des centres d'hébergement et de soins de longue durée (CHSDL) de la région, soit au CHSLD Petite-Nation et au CHSLD Papineau. Il y a maintenant une éclosion dans 14 établissements de la région.

Le dernier bilan fait état de 29 nouvelles infections en Outaouais. Depuis le début de la pandémie, 3 623 personnes ont contracté la COVID-19 en Outaouais et parmi elles 83 ont perdu la vie.

À l’échelle provinciale, la situation ne semble guère s’améliorer avec 1 470 nouveaux cas de COVID-19 et 30 décès supplémentaires.

Face à la flambée des cas observés ces derniers jours, le gouvernement Legault a annoncé jeudi l’annulation de rassemblements de Noël qui avaient été autorisés le mois dernier.

À Ottawa

De l’autre côté de la rivière des Outaouais, Santé publique Ottawa (SPO)  rapporte une légère baisse des cas, jeudi, comparativement à la veille avec 41 nouvelles infections à la COVID-19, ce qui porte le bilan à 8 608 dans la capitale fédérale.

SPO ne déplore aucun nouveau décès et le total demeure à 378. Le nombre d’hospitalisations demeure stable avec 26 personnes soignées présentement à l’hôpital, dont une prise en charge aux soins intensifs.

Le nombre d’éclosions quant à lui repart à la hausse avec des éclosions dans trois écoles de la ville, soit à l’école secondaire catholique Mer-Bleu, l’école secondaire publique Omer Deslauriers ainsi qu’à l’Académie Aspire. Au total, ce sont 34 éclosions qui sont en cours à Ottawa.

Par ailleurs, la Ville a annoncé qu'un site temporaire pour le dépistage de la COVID-19 a ouvert ses portes dans le quartier de Vanier.

Le service est disponible depuis jeudi au centre communautaire situé sur l'avenue Marier. Les résidents pourront s'y faire tester les mardis et jeudis.

En Ontario, la situation demeure précaire avec 14 décès et 1 824 nouveaux cas de coronavirus selon les autorités régionales de santé. La région de Peel et celle de Toronto sont les zones qui recensent le plus de nouvelles infections jeudi.

Déménagement du centre de dépistage du BSEO

Le centre de dépistage de la COVID-19 de Limoges redéménagera ses activités à Casselman à partir du 14 décembre.

Les dépistages cesseront au site de Limoges le vendredi 11 décembre à 12 h. Le déménagement du centre de dépistage permettra l'utilisation d’un espace désigné de l'installation intérieure qui atténuera les difficultés causées par les conditions d’hiver, explique le Bureau de santé de l'est de l'Ontario (BSEO) dans un communiqué.

Le centre de dépistage de la COVID-19 à Casselman acceptera les clients sur rendez-vous seulement, du lundi au vendredi, de 8 h à 16 h.

Le dernier bilan du BSEO  révèle que huit nouvelles personnes ont reçu un diagnostic positif d'infection au coronavirus, ce qui porte le bilan à 899. Le nombre de décès reste inchangé, soit 31 au total depuis le début de la pandémie.

Cinq personnes demeurent hospitalisées tandis que trois éclosions sont en cours.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !