•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Action contre la violence faite aux femmes en Mauricie

14 femmes, chandelles à la main, ont gardé le silence pendant 14 minutes. Une façon de rendre hommage aux 14 victimes féminines de la tuerie de Polytechnique survenue le 6 décembre 1989.

Des femmes, chandelles à la main, devant des pancartes, devant le palais de justice de Trois-Rivières.

Elles ont gardé le silence durant 14 minutes, en hommage aux 14 victimes de la tuerie de Polytechnique.

Photo : Radio-Canada / Yoann Dénécé

Radio-Canada

Cette action contre la violence envers les femmes s'est tenue jeudi matin devant le palais de justice de Trois-Rivières.

L'événement s'inscrivait dans le cadre des 12 jours d'action contre les violences faites aux femmes qui précèdent les commémorations de la tuerie survenue à l'école Polytechnique, à Montréal.

Des femmes, chandelles à la main, devant le palais de justice de Trois-Rivières.

Cette action était organisée par la Table de concertation du mouvement des femmes de la Mauricie (TCMFM).

Photo : Radio-Canada / Yoann Dénécé

Le mouvement veut s'attaquer à la violence systémique. On parle des différents systèmes d’oppression qui agissent sur les femmes et l’un des premiers est le système patriarcal [...] qui engendre des discriminations à l’égard des femmes et on parle aussi du système de la santé et de l'éducation, explique la directrice de la Table de concertation du mouvement des femmes de la Mauricie, Joanne Blais.

Elle ajoute que les femmes vivent aussi de la violence systémique dans le milieu judiciaire.

On sait que ça arrive, malgré la bonne volonté de tout le monde que notre système de justice engendre des obstacles, des discriminations des femmes qui sont dans un processus de dénonciation de la violence qu’elles peuvent vivre, affirme Joanne Blais.

Des femmes, chandelles à la main, devant des pancartes, devant le palais de justice de Trois-Rivières.

L'événement a eu lieu devant le palais de justice de Trois-Rivières.

Photo : Radio-Canada / Yoann Dénécé

Radio-Canada a appris que la ministre de la Condition féminine Isabelle Charest va justement annoncer ce jeudi un investissement de 180 millions de dollars sur cinq ans pour lutter contre la violence conjugale.

D’après les informations de Camille Carpentier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !