•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Ville de Medicine Hat impose le port du masque

Une femme portant un masque est assise dans un autobus à Montréal.

Le port du masque bientôt obligatoire dans les espaces publics intérieurs et les transports en commun à Medicine Hat.

Photo : Getty Images / Marc Bruxelle

La Ville de Medicine Hat a adopté un règlement municipal afin d’imposer le port du couvre-visage dans les lieux publics intérieurs et dans les transports en commun afin de freiner la propagation de la COVID-19.

Le nouveau règlement entrera en vigueur le 4 décembre.

Dans un communiqué de presse, la Municipalité reconnaît que le port du masque est une question qui divise sa communauté. Elle soutient également que la santé publique est un champ de compétence provincial et que les habitants sont assez responsables pour suivre les recommandations des autorités sanitaires albertaines.

Avec la récente augmentation locale des cas positifs et les commentaires dont nos résidents nous ont fait part, il est clair que notre communauté veut que cette décision soit prise localement, ajoute cependant le maire de la ville, Ted Clugston, dans le communiqué.

Selon lui, cette nouvelle mesure a également pour objectif d’aider les entreprises et les commerces locaux.

Ils veulent suivre toutes les directives afin de s’assurer de pouvoir rester ouverts, mais ils ont besoin de soutien à travers un règlement qui impose l’utilisation du couvre-visage. Il est injuste d’imposer ce fardeau aux employés de première ligne, précise-t-il.

Les enfants de moins de 2 ans seront exemptés, tout comme les clients de restaurants ou de bars lorsqu’ils seront assis à leur table ainsi que les personnes participant à des activités sportives ou à des performances théâtrales ou de danse.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !