•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

368 nouveaux cas de COVID-19 et 12 décès supplémentaires au Manitoba

Un masque chirurgical laissé par terre sur l'asphalte avec des feuilles mortes.

Le bilan des décès au Manitoba s'élève maintenant à 353.

Photo : Radio-Canada / Luc Lavigne

Radio-Canada

Les taux de positivité qui demeurent élevés au Manitoba, à 13,1 % pour la province, et 14,9 % à Winnipeg, font dire au Dr Roussin que la situation reste critique dans la province. Le Manitoba annonce 368 nouveaux cas de COVID-19 et 12 décès de plus, jeudi.

Un homme d'une trentaine d'années figure parmi les victimes de la maladie et les hospitalisations continuent d'augmenter.

Certains placent beaucoup d’espoir dans la réception et la disponibilité des vaccins contre la COVID-19. Devant la presse, le médecin hygiéniste en chef, Brent Roussin, a précisé que les quantités de vaccin disponibles seront limitées dans un premier temps.

Comme cela avait été annoncé précédemment par les autorités de la santé publique, une équipe de travail est en train de planifier la manière dont seront distribués les vaccins.

Des fioles de vaccins posées sur une table.

La campagne de vaccination contre la COVID-19 ne sera pas une campagne typique, pense le Dr Roussin.

Photo : Getty Images

En conférence de presse jeudi matin, le premier ministre, Brian Pallister, a déclaré que le Manitoba a fait des progrès significatifs pour coordonner la campagne de vaccination.

Nous allons mettre en place une campagne de vaccination de masse et, donc, installer des cliniques importantes dans certains endroits, a pour sa part expliqué le Dr Roussin. Mais il y a certains défis qui se posent avec ces vaccins. Cela ne va pas être aussi simple qu'une campagne de vaccination typique.

Il a rappelé que le gouvernement reste toujours dans l’attente d’un plan de distribution et du feu vert du fédéral.

Le Dr Roussin assure cependant que le gouvernement manitobain s’efforcera d’être le plus transparent possible en décidant quelles personnes seront prioritaires dans cette course à la vaccination et pourquoi.

Il souligne qu’il préférerait envoyer le vaccin dans les communautés autochtones du nord de la province plutôt que de voir des personnes se déplacer pour se faire administrer le vaccin.

Les groupes prioritaires seront les personnes les plus à risque. Le Dr Roussin estime que la plupart des Manitobains auront accès au vaccin plus tard en 2021.

Le Dr Roussin en gros plan.

Le médecin hygiéniste en chef du Manitoba continue de demander à la population de suivre les mesures sanitaires.

Photo : La Presse canadienne / David Lipnowski

Erreur de comptage

Brent Roussin a annoncé avoir retiré une personne de la liste des victimes de la pandémie au Manitoba. Il s’agit d’une femme de 60 ans qui a contracté la COVID-19 mais qui n’a pas succombé à la maladie comme cela avait été annoncé récemment.

C’est une erreur dans l'entrée des données, a expliqué le Dr Roussin en s’excusant. Nous avons été capables de la trouver et de la corriger.

La semaine dernière, le Dr Roussin avait fait la même démarche. En novembre, les autorités de la santé publique avaient annoncé, également par erreur, la mort d’un homme âgé d’une vingtaine d’années.

Tous ces rapports se passent très rapidement, chaque jour. Il va y avoir des erreurs de ce type, a-t-il souligné jeudi.

Enfin, le Dr Roussin a rappelé une nouvelle fois aux Manitobains l’importance de suivre les directives sanitaires.

Les données de jeudi

Les cas annoncés jeudi portent à 17 750 le total de cas dans la province depuis le début de la pandémie.

La province rappelle qu’elle utilise désormais un système d’appels robotisé pour savoir si les personnes infectées se sont rétablies.

Faits saillants :

  • 9129 cas actifs aujourd’hui

  • 8268 personnes guéries à ce jour

  • 357 personnes à l’hôpital, dont 52 aux soins intensifs

  • Le nombre de décès attribuables à la COVID-19 est maintenant de 353.

Les cas actifs sont surévalués en raison des retards dans les vérifications nécessaires pour éliminer ces cas de la liste provinciale, parce que la santé publique s'occupe en priorité du traçage de contacts.

La province estime que les cas actifs ne le sont plus en grande majorité 10 jours après l’apparition des symptômes.

Nouvelles infections par région sanitaire :

  • Winnipeg : 211

  • Prairie Mountain : 31

  • Santé Sud : 57

  • Entre-les-Lacs et de l’Est : 21

  • Nord : 48

Depuis le début du mois de février, 362 973 tests de dépistage ont été effectués, dont 2913 mercredi. Les enquêtes sur ces cas sont en cours et le public sera informé s’il existe un risque pour la santé publique.

Bilan des cas dans les écoles

Selon les données de la province, il y a eu 1436 cas de COVID-19 dans les écoles manitobaines jusqu’ici. De ce nombre 1084 sont des élèves, et 352 sont des membres du personnel.

Pour la plupart, ces cas ne reflètent pas une transmission à l’école, précise un porte-parole de la province par courriel. À ce jour, nous avons eu la preuve d’une transmission à l’école au sein de six établissements scolaires.

Ces chiffres ont presque doublé depuis le 17 novembre, date de la mise à jour précédente concernant les cas dans les écoles.

Comparaison entre le 17 novembre et le 2 décembre

  • Total de cas dans les écoles : 675 le 17 novembre, 1436 le 2 décembre

  • Total de cas parmi les élèves : 513 le 17 novembre, 1084 le 2 décembre

  • Total de cas parmi les membres du personnel : 162 le 17 novembre, 352 le 2 décembre

Éclosions

Des éclosions se sont déclarées au foyer de soins personnels River Park Gardens, à Winnipeg, où le niveau d’alerte a été élevé à rouge.

Les éclosions au refuge pour sans-abri Oscar's Place, à Le Pas, et aux unités 5 North et 5 South, de l’Hôpital général Victoria, à Winnipeg, sont terminées.

Morts annoncées :

  • un homme d’une trentaine d’années de la région sanitaire Entre-les-Lacs et de l’Est
  • un homme d’une cinquantaine d’années de la région Nord
  • un homme d’une cinquantaine d’années de la région Santé Sud, un cas lié à une éclosion au Menno Home
  • un septuagénaire de la région de Winnipeg, un cas lié à une éclosion au Golden Links Lodge
  • une septuagénaire de la région de Santé Sud
  • une septuagénaire de la région de Santé Sud, un cas lié à l’éclosion à Fernwood Place
  • une octogénaire de la région de Winnipeg
  • une nonagénaire de la région de Winnipeg
  • une nonagénaire de la région de Winnipeg, un cas lié au foyer de soins de longue durée Maples
  • un nonagénaire de Winnipeg, un cas lié à l’éclosion de Golden Links Lodge
  • un nonagénaire de la région de Santé Sud
  • une nonagénaire de la région de Santé Sud, un cas lié au foyer Menno Home

Des ressources à consulter

Carte montrant les cas de coronavirus par pays

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !