•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : un mort et 29 nouveaux cas au CHSLD Villa-Bonheur, à Granby

Une femme marche devant le CHSLD.

La situation s’aggrave de jour en jour au CHSLD Villa-Bonheur, à Granby, qui recense 29 nouveaux cas et un nouveau décès.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Alors que l’Estrie a connu un nouveau sommet de 126 cas jeudi, la situation s’aggrave de jour en jour au CHSLD Villa-Bonheur, à Granby, qui recense 29 nouveaux cas et un nouveau décès.

Parmi ces nouveaux malades, on compte 21 résidents et 8 employés. Le bilan dans l’établissement s’élève donc à 69 résidents et 33 employés infectés. Jusqu’à présent, deux personnes y ont perdu la vie en raison de la COVID-19.

La situation se dégrade également dans d’autres résidences pour aînés (RPA) et CHSLD de la région. Quatre nouvelles éclosions ont eu lieu dans des RPA situées sur le territoire du CIUSSS de l’Estrie-CHUS. Moins de 5 cas ont été recensés aux Résidences Distinction, à Granby, à la Résidence Le Monastère, à Sherbrooke, et à la Résidence Champlain, à Lac-Mégantic.

Toujours à Lac-Mégantic, la Résidence Sérénité dénombre quant à elle 7 nouveaux cas de COVID-19, soit 5 résidents et 2 employés.

À Sherbrooke, la Résidence Haut-Bois et le CHSLD privé conventionné Vigi Shermont comptent tous les deux un nouveau cas. Dans ce dernier établissement, 36 résidents et 24 employés sont désormais atteints du nouveau coronavirus.

Au CHSLD Argyll, à Sherbrooke, 7 nouvelles personnes ont été infectées, 2 résidents et 5 employés, faisant grimper le bilan à 12 résidents et 9 employés atteints.

Le CHSLD de Coaticook recense lui aussi un nouvel employé infecté, faisant grimper le bilan à 4 employés et 14 résidents atteints.

La santé publique préoccupée

Le Dr Alain Poirier, directeur de la santé publique en Estrie, se dit très préoccupé par la hausse quotidienne des cas dans les CHSLD et les RPA dans la région. D'ailleurs, 50 % des cas rapportés en Estrie sont soit chez des travailleurs ou des personnes qui sont dans ces résidences.

Ce sont les lieux les plus inquiétants parce que c’est là où on a les aînés qui ont le plus de complications associées à la maladie, s'inquiète-t-il.

Le secteur de Fleurimont, à Sherbrooke, serait d’ailleurs particulièrement touché. Une situation qui s’apparente à ce qui s’est produit dans le quartier d’Ascot à la fin du mois d’août.

Aujourd’hui, les gens de mon équipe ont examiné ça et on va commencer à travailler avec la communauté et les rencontrer pour voir ce qu’il y a de particulier, assure-t-il.

Une autre hausse record de cas de COVID-19 en Estrie

Une semaine après avoir atteint un nombre record de 116 nouveaux cas en une journée, l’Estrie atteint aujourd’hui un nouveau sommet de 126 cas.

Cette hausse fait grimper le total des cas dans la région à 4961 depuis le début de la pandémie. L’Estrie compte actuellement 795 cas actifs sur son territoire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !