•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le ministère de l'Environnement répond aux inquiétudes liées à la rivière aux Brochets

Des nappes d'hydrocarbures sont visibles à la surface de la rivière.

Le ministère de l'Environnement juge que le déversement observé dans la rivière aux Brochets à Frelighsburg n'est pas une urgence environnementale.

Photo : Anthoni Barbe

Radio-Canada

Le ministère de l'Environnement juge que le déversement observé dans la rivière aux Brochets à Frelighsburg n'est pas une urgence environnementale.

L'Organisme de bassin versant de la Baie-Missisquoi a tiré la sonnette d'alarme il y a quelques jours en raison d'un contaminant qui semblait s'écouler d'une usine jusque dans la rivière depuis plusieurs jours.

Le ministère de l'Environnement juge que ce n'est pas une urgence environnementale.

À la lumière de toutes les informations recueillies, incluant une inspection terrain, le Ministère en arrive à la conclusion qu'il s'agit d'une contamination minime, a-t-on précisé par courriel.

Des mesures mises en place

Selon le ministère, l'entreprise qui pourrait être responsable de la situation a mis en place des mesures supplémentaires pour protéger le cours d'eau, dont l'ajout d'un bassin de sédimentation et d'une barrière à sédiments.

Le Ministère estime possible que des traces d'hydrocarbures provenant d'une vieille contamination aient pu émerger de travaux d'excavation. Cela dit, il précise que l'entreprise ne serait pas responsable d'un déversement.

L'organisme de bassin versant juge quant à lui que la situation n'est toujours pas réglée.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !