•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une Saguenéenne bientôt vaccinée contre la COVID-19... à Londres!

Une seringue est trempée dans une petite bouteille identifiant un vaccin contre la COVID-19, devant un logo de Pfizer.

Une femme trempe une seringue dans une petite bouteille identifiant un vaccin contre la COVID-19.

Photo : Reuters / DADO RUVIC

Radio-Canada

Jennifer Marcotte Ouellet, une jeune femme originaire de la région résidant à Londres, pourrait bien être la première Saguenéenne à se prévaloir d’un vaccin contre la COVID-19.

Le gouvernement du Royaume-Uni a donné son aval au vaccin développé par le géant Pfizer/BioNTech, mercredi. Une campagne de vaccination sera déployée dès la semaine prochaine.

La COVID-19 a été particulièrement ravageuse dans le pays dirigé par Boris Johnson, qui en a lui-même fait les frais. Plus de 59 000 Britanniques sont morts après avoir contracté le coronavirus.

Jennifer Marcotte Ouellet remarque que plusieurs citoyens du Royaume-Uni doutent de l’efficacité du vaccin qui sera offert à la population et hésitent à se faire vacciner. Elle remarque tout de même un accueil généralement favorable et entend bien aller de l’avant pour se protéger.

Jennifer Marcotte Ouellet en entrevue par vidéoconférence.

Jennifer Marcotte Ouellet vit à Londres et a l'intention de se prévaloir du vaccin contre la COVID-19.

Photo : Radio-Canada

Je pense qu’il y a encore beaucoup de questions par rapport à l’efficacité du vaccin, mais aussi en ce qui concerne les effets long terme qu’on ne connaît pas encore. Moi, je n’hésiterai pas à le prendre , a confirmé la jeune femme, en entrevue au TJ Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Interrogée le jour même où prenait fin une deuxième période de confinement obligatoire imposée depuis le début de l’année par les autorités britanniques, Jennifer Marcotte Ouellet a dit entrevoir l’année 2021 avec positivisme.

Comme notre premier ministre a dit aujourd’hui, on n’a plus besoin d’espérer que les choses reviennent à la normale pour 2021, elles vont revenir à la normale , a-t-elle poursuivi.

La Londonienne d’adoption, dont la famille vit au Saguenay, espère pouvoir visiter ses proches bientôt.

Ç'a été une année difficile. J’ai les doigts croisés.

Jennifer Marcotte Ouellet

Le Royaume-Uni est devenu le premier pays du monde à autoriser le vaccin contre la COVID-19

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !