•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une subvention de 840 000 $ pour l’aéroport de North Bay dans le budget municipal de 2021

Enseigne de l’aéroport Jack Garland de North Bay.

L'aéroport Jack Garland est un élément essentiel de l'économie de North Bay.

Photo : Radio-Canada / Hugo Duchaîne

La Ville de North Bay va prévoir jusqu’à 840 000 $ dans son budget de 2021 pour soutenir l’aéroport Jack Garland, qui continue de perdre des revenus en raison de la pandémie.

Tous les conseillers sauf un ont donné leur accord de principe à la décision mardi soir. Le budget 2021 doit être approuvé lors d’une prochaine réunion.

Le conseiller Chris Mayne explique que le conseil municipal a la volonté et la capacité d’aider l’aéroport, qui appartient à la Ville, à rester ouvert. C’est important pour le développement économique et les gens d’affaires.

De son côté, la conseillère Johanne Brousseau ajoute que de nombreux emplois dépendent de l’aéroport. Dans les dernières années, il y a beaucoup d’entreprises qui se sont installées à North Bay pour être plus près de l’aéroport, pour envoyer leurs produits à travers le monde.

840 000 $, c’est des "pinottes" en comparaison de ce qu’on pourrait perdre si ces industries partaient de North Bay.

Une citation de :Johanne Brousseau, conseillère municipale de North Bay

Elle rappelle que l’aéroport Jack Garland sert aussi de base pour des pompiers forestiers, et permet d’offrir un service d’ambulance aérienne.

La conseillère municipale de North Bay, Johanne Brousseau.

La conseillère municipale Johanne Brousseau affirme que la fermeture de l'aéroport aurait des conséquences désastreuses.

Photo : Avec l'autorisation de Johanne Brousseau

Le montant maximum de la subvention, qui correspond à la perte de revenus anticipée par l’aéroport pour l’an prochain, est inférieur au 1,5 M$ qui avait été estimé en juillet.

Nous n’allons pas faire un chèque de 840 000 $ le 1er janvier, précise M. Mayne. Ce sera en fonction de l’examen des revenus avec le conseil d’administration sur une base mensuelle.

Il note que le conseil d’administration de l’aéroport, dont il est membre, a réussi à réduire les dépenses et qu’il n’a pas eu besoin de l’argent promis par la Ville en avril. Au printemps, à la demande de l’aéroport, la Ville avait autorisé une subvention mensuelle de 200 000 $ pour éponger la perte de revenus.

M. Mayne ajoute qu’il est essentiel d’entretenir les installations pour qu’elles soient prêtes pour un retour à la normale.

Il estime par ailleurs qu’Air Canada, qui a annoncé plus tôt cette année son départ du marché de North Bay, pourrait réévaluer sa décision dans le courant de 2021.

Les conditions de voyage vont s’améliorer et ils pourraient penser à revenir ou nous pourrions trouver une autre compagnie qui pourrait offrir le service entre North Bay et Toronto.

Selon M. Mayne, l’aéroport a eu des pourparlers avec au moins deux autres lignes aériennes qui ont déjà collaboré avec Air Canada.

Le défi pour eux, et pour tout le monde, est de déterminer quel est le meilleur moment pour commencer à offrir le service.

Une citation de :Chris Mayne, conseiller municipal de North Bay

Il note que le nombre de passagers a connu une petite hausse dans les dernières semaines, notamment pour le transport de travailleurs miniers. C’est peut-être 10 ou 15  % [du volume de passagers habituel], mais il y a une reprise des déplacements.

Une voix s’oppose

Le conseiller municipal Mark King a voté contre la subvention, même s’il comprend l’importance de l’aéroport pour l’économie locale. En raison du nombre de projets en cours ici, je ne crois pas que nous sommes capables de continuer à soutenir l’aéroport.

Il doute aussi de la reprise imminente des vols de passagers et estime que la Ville devrait plutôt se concentrer sur le retour des trains de passagers entre Toronto et North Bay.

Mark King dans la salle du conseil municipal à North Bay.

Le conseiller Mark King

Photo : CBC/Erik White

M. King croit que les gouvernements fédéral et provincial devraient aider davantage les petits aéroports.

Cette opinion est d’ailleurs partagée par son collègue Chris Mayne, qui concède que la Ville ne pourra pas aider l’aéroport à long terme sans le soutien des autres ordres de gouvernement.

L’aéroport Jack Garland a d’ailleurs reçu 600 000 $ du fonds d’aide que le fédéral et la province ont versé à la Ville de North Bay pour faire face aux conséquences de la pandémie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !