•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Yvonne Pelletier prépare des cadeaux pour les parents de bébés prématurés

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Yvonne Pelletier assise sur le sofa

Cela fait 25 ans qu'Yvonne Pelletier prépare des sacs-cadeaux pour les parents des enfants prématurés qui doivent passer les Fêtes à l’Hôpital Saint-Boniface, à Winnipeg.

Photo : Radio-Canada / Denis Chamberland

Radio-Canada

Il y a 25 ans, Yvonne Pelletier, aidée de collègues, a commencé à faire des sacs-cadeaux pour les parents de bébés prématurés qui doivent passer les Fêtes au département de néonatologie de l'Hôpital Saint-Boniface.

C'était quelque chose qui nous faisait de la peine. Ce n'est pas comme ça que tu veux voir ta grossesse finir, avec un bébé prématuré ou malade.

Yvonne Pelletier, infirmière à la retraite

Dès le début, son beau-frère Rénald Paul, qui enseignait à l'école Guyot, a impliqué les élèves de sa classe en leurs faisant décorer les sacs.

Sur un plancher de ciment, une trentaine de sacs de cadeaux coloriés.

Une trentaine de sacs de cadeaux de Noël attendent d'être distribués aux parents d'enfants nés prématurément.

Photo : Yvonne Pelletier

Lorsqu'il a pris sa retraite, c'est sa fille Danielle Boudreau, une enseignante à l'école Sage Creek, qui a pris la relève avec ses élèves, raconte Yvonne Pelletier.

Elle a également fait appel au groupe Manitoba Prairie Quilters qui, encore à ce jour, donne une trentaine d'édredons pour bébé.

Cette année ça a été difficile, nous n'avons pas eu de dons depuis le mois de mars.

Yvonne Pelletier, infirmière à la retraite

Heureusement, ajoute Yvonne Pelletier, nous avons toujours des surplus, donc cette année aussi il va y avoir des sacs-cadeaux.

Toutefois, en raison de la COVID-19, il n'y aura pas de toutous en peluche et les sacs-cadeaux devront être livrés à l'hôpital deux semaine avant leur distribution, qui se fait habituellement le 24 décembre.

Sur une chaise à côté d'un incubateur, un sac de cadeaux

Un sac de cadeaux attend les parents d'un enfant né prématurément.

Photo : Yvonne Pelletier

Chaque enfant a un sac à côté de son lit et si les parents ne sont pas là, eh! bien, c'est une belle surprise quand ils vont venir.

Yvonne Pelletier, infirmière à la retraite
Yvonne Pelletier est en train de tricoter sur le sofa.

Yvonne Pelletier a déjà commencé à tricoter les chandails pour les sacs de Noël de l'an prochain.

Photo : Radio-Canada / Denis Chamberland

Ça réchauffe le coeur, les jeunes qui décorent les sacs, c'est quelque chose qu'il font pour la communauté et ils n'attendent pas de récompense. Pour moi, c'est exactement la même chose.

Yvonne Pelletier, infirmière à la retraite

C'est un programme d'espoir pour moi et tant que je peux, je vais tricoter et j'aimerais ça continuer à faire les sacs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !