•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le dépistage systématique recommandé pour les élèves de l'école des Quatre-Vents

Une classe vide avec, en avant-plan, une bouteille de désinfectant.

En raison d'une éclosion de COVID-19, l'école des Quatre-Vents est fermée pendant deux semaines.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

La santé publique régionale recommande un dépistage systématique des élèves de l’école primaire des Quatre-Vents de Chicoutimi, fermée mardi pour une période de deux semaines en raison d’une éclosion.

La décision de fermer l’établissement de Chicoutimi-Nord a été prise par le Centre de services scolaire des Rives-du-Saguenay vendredi dernier, alors que le taux d’absentéisme en raison de la COVID-19 oscillait autour de 50 %.

Selon la santé publique, le dépistage systématique permettra de mieux intervenir en cas d'éventuelles éclosions et d'éviter des fermetures subséquentes.

L'adjoint médical du directeur de santé publique, le Dr Jean-François Betala Belinga, espère pouvoir compter sur la collaboration des familles d’élèves.

On leur demande quelque chose qui peut sembler contre-intuitif parce que certains n’ont pas de symptômes. Il faut savoir que ça peut nous aider à les aider aussi. Moi je peux vous dire que le meilleur milieu sécuritaire pour un jeune, même si ce n’est pas intuitif encore une fois, c’est qu’il soit à l’école , affirme le médecin.

Les parents sont invités à communiquer le résultat du test de dépistage de leur enfant à la direction de l’école.

Les 163 jeunes qui fréquentent l’école des Quatre-Vents recevront de l’enseignement à distance jusqu’à leur retour en classe.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !