•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

351 Manitobains hospitalisés en raison de la COVID-19, dont 51 aux soins intensifs

Le Manitoba annonce 277 nouveaux cas de COVID-19 et 14 décès.

Panneau à l'entrée de l'Hôpital Saint-Boniface.

L'Hôpital Saint-Boniface

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Alors que 351 Manitobains sont hospitalisés, dont 51 aux soins intensifs, la province compte 277 nouveaux cas, un nombre qui encore est sous la barre des 300 cas. La province annonce aussi 14 décès supplémentaires, dont une femme qui était âgée d’une quarantaine d’années.

Mercredi, le médecin hygiéniste en chef de la province, Brent Roussin, a de répété que, même si le nombre de cas commençait à se stabiliser, il était toujours trop élevé.

Ces chiffres sont loin des projections faites par les autorités de la santé publique selon un scénario sans restriction, mais le nombre de personnes hospitalisées reste trop important. Le Dr Roussin a donc rappelé aux Manitobains les directives sanitaires à suivre pour faire baisser ces chiffres.

Dans moins d’une dizaine de jours, la province fera le point sur les restrictions mises en place au début du mois de novembre dans toute la province.

Le 11 décembre arrive vite. Nous allons avoir des restrictions en place dans un avenir proche, a affirmé le Dr Roussin, tout comme ce qu’avait dit le premier ministre, Brian Pallister, mardi. Selon ce dernier, même si le vaccin amenait un regain d’espoir, il n’était pas encore là et il faudra continuer à faire des efforts pour combattre la COVID-19.

Les données du jour

Les 277 cas annoncés mardi portent à 17 384 le total de cas dans la province depuis le début de la pandémie. Le taux de positivité sur 5 jours s’établit à13,2 % à l’échelle provinciale et à 14,5 % pour la région de Winnipeg.

La province rappelle qu’elle utilise désormais un système robotisé pour les appels qui visent à savoir si des personnes infectées se sont rétablies.

Faits saillants :

  • 8970 cas actifs aujourd’hui

  • 8072 personnes guéries à ce jour

  • 351 personnes à l’hôpital, dont 51 aux soins intensifs

  • Le nombre de décès attribuables à la COVID-19 est maintenant de 342

Les cas actifs sont surévalués en raison des retards dans les vérifications nécessaires pour éliminer ces cas de la liste provinciale, parce que la santé publique s'occupe en priorité du traçage de contacts.

La province estime que les cas actifs ne le sont plus en grande majorité 10 jours après l’apparition des symptômes.

Nouvelles infections par région sanitaire :

  • Winnipeg : 200

  • Prairie Mountain : 10

  • Santé Sud : 24

  • Entre-les-Lacs et de l’Est : 15

  • Nord : 28

Depuis le début du mois de février, 360 039 tests de dépistage ont été effectués, dont 2182 mardi. Les enquêtes sur ces cas sont en cours, et le public sera informé s’il existe un risque pour la santé publique.

Le nombre de tests effectués au quotidien est bas depuis quelques jours, comme l’ont fait remarquer plusieurs journalistes.

Selon le Dr Roussin, il s’agit d’une fluctuation à prendre avec un certain recul. Il avoue ne pas savoir pourquoi la demande pour les tests est moins grande en ce moment.

Pour l’heure, la capacité de dépistage de la province restera concentrée sur les personnes qui ont des symptômes, ajoute-t-il.

Éclosions

Des éclosions se sont déclarées à l’hôpital général Morris à Morris, au foyer de soins personnels Rosewood Lodge Personal Care Home à Stonewall et au Carpathia Children’s Centre, à Winnipeg. Le niveau d’alerte de ces endroits est passé à rouge.

Les éclosions au St. Paul’s Personal Care Home, à Dauphinet, au Kekinan Centre, à Winnipeg, sont terminées.

Décès annoncés mercredi :

  • une femme d’une quarantaine d’années de la région de Winnipeg

  • deux sexagénaires, de Santé Sud et de Winnipeg

  • deux femmes octogénaires de la région de Winnipeg dont les cas étaient liés à l’éclosion au St. Norbert Personal Care Home

  • une octogénaire de la région de Winnipeg dont le cas était lié à l’éclosion au Golden Links Lodge

  • deux femmes octogénaires, de Santé Sud et de Winnipeg

  • une octogénaire de la région Santé Sud dont le cas était lié à l’éclosion au foyer Rest Haven Nursing Home

  • une nonagénaire de Santé Sud dont le cas était lié à l’éclosion au foyer Rest Haven Nursing Home

  • une nonagénaire de la région de Winnipeg dont le cas était lié à l’éclosion au foyer Bethania Mennonite Personal Care Home

  • une nonagénaire de la région de Winnipeg dont le cas était lié à l’éclosion au foyer Charleswood Care Centre. 

Des ressources à consulter

Dans les hôpitaux

Le nombre de personnes hospitalisées en raison de la COVID-19 continue d’augmenter, a indiqué l’infirmière en chef de Soins communs, Lanette Siragusa. 

Les chiffres

  • 106 sont aux soins intensifs

  • 51 d’entre eux ont la COVID-19

  • 78 patients sont sous assistance respiratoire

  • 44 d’entre eux ont la COVID-19

L’Infirmière en chef assure que les équipements et les matériaux nécessaires aux travailleurs de la santé sont disponibles.

Dans les foyers de soins

Selon Lanette Siragusa, il y a 48 établissements à travers la province qui ont au moins un cas de COVID-19 connu parmi leurs résidents ou leurs employés. La Croix-Rouge intervient dans certains foyers pour contrôler les éclosions.

Les centres d’isolement

Un centre de 138 chambres d’isolement a ouvert ses portes et a accueilli ses deux premiers clients. Quinze autres personnes doivent s’y rendre mercredi.

Il y a en tout 14 centres d’isolement à travers la province, et un autre devrait ouvrir à Brandon, selon Lanette Siragusa.

Conférence de Kelvin Goertzen à 15 h

Le ministre de l'Éducation, Kelvin Goertzen, doit de son côté donner une conférence de presse à 15 h cet après-midi sur la sécurité dans les écoles, que Radio-Canada diffusera également en direct (mais exceptionnellement sans les services d’un interprète).

Les points de presse des autorités sanitaires de la province ont désormais lieu tous les jours, et Lanette Siragusa y participe trois fois par semaine, soit le lundi, le mercredi et le vendredi.

Carte montrant les cas de coronavirus par pays

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !