•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le développeur de jeux vidéo Phoenix Labs installe un studio à Montréal

Des personnages en habit de combat sur une colline avec un fond bleu et un immense dragon en arrière-plan.

Affiche du jeu vidéo « Dauntless », développé par Phoenix Labs

Photo : Courtoisie Phoenix Labs

Radio-Canada

Le jeu vidéo Dauntless de Phoenix Labs, qui compte plus de 25 millions d’adeptes dans le monde, sera dorénavant en partie produit à Montréal. Le studio vancouvérois a annoncé mercredi avoir choisi la métropole ainsi que Los Angeles pour établir deux nouveaux pôles de production.

Montréal et Los Angeles sont reconnues comme des écosystèmes effervescents et dynamiques dans le monde du jeu vidéo. On y trouve les meilleurs talents de l’industrie.

Une citation de :Jesse Houston, chef de la direction et cofondateur de Phoenix Labs

Le siège social de Phoenix Labs, en Colombie-Britannique, a des idées de grandeur pour Montréal. Alors que déjà 50 personnes se sont jointes à l’équipe montréalaise, quelque 200 embauches supplémentaires sont prévues d’ici la fin de l’année 2021, ce qui en fera l’un des cinq plus grands studios de jeux vidéo de la ville, selon le communiqué de presse.

Cette grande expansion pour Phoenix Labs est en partie due à l’acquisition des studios en janvier 2020 par Sea Group (NYSE:SE), qui vaut plus de 115 milliards de dollars en Bourse. C’est à ce géant asiatique qu’on doit la plateforme de divertissement numérique Garena.

Une équipe paritaire

Le nouveau studio, piloté par le vétéran de l’industrie des jeux vidéo André Roy, aura pour mission de développer de nouveaux prototypes de jeux vidéo AAA, mais surtout de prêter main-forte pour le jeu de rôle multijoueur Dauntless, le chouchou de Phoenix Labs, notamment en créant de nouveaux outils propulsés par l’intelligence artificielle.

André Roy, qui cumule 25 ans de carrière dans le domaine, pourra compter sur l’expertise de Guillaume Roy à titre de directeur général technologie, mais aussi de Marie-Andrée Lavoie, comme directrice générale Talent et Culture.

La parité hommes-femmes fait partie intégrante de la vision de Phoenix Labs qui se fait une priorité de promouvoir des femmes dans des postes de leadership créatif, mentionne Justin Meloche, porte-parole du studio.

Cette annonce survient à la veille du déploiement de l’extension Reforged pour Dauntless, qui introduit de nouveaux systèmes de jeu et réinvente la progression de l’histoire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !