•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nick Nurse ne s'inquiète pas pour ses Raptors

Nick Nurse sourit à des partisans lors d'un match avant la pandémie.

Nick Nurse entamera sa troisième saison à la barre des Raptors en 2021 (archives).

Photo : La Presse canadienne / Frank Gunn

L'entraîneur-chef des Raptors de Toronto, Nick Nurse, est optimiste quant à la réponse de ses troupes en dépit du déménagement de son équipe en Floride pour la première moitié de la prochaine saison de la NBA.

L'Américain de 53 ans ne nie toutefois pas que c'est déstabilisant, à l'aube du camp d'entraînement.

Nous allons faire de notre mieux pour devenir la meilleure équipe de basketball possible. Et, nous le ferons en commençant par accepter que nous sommes là où nous sommes, en affichant un sourire, en nous levant du bon pied, en adoptant une attitude positive et en allant travailler, a résumé le tacticien.

Son expérience à la barre d'une équipe britannique qui peinait à s'entraîner dans des conditions normales il y a quelques années lui permet toutefois de croire que les effets du déménagement à Tampa ne seront pas si graves.

À mon premier boulot à Derby, en Angleterre, l'équipe ne pouvait se permettre que deux entraînements par semaine, les mardis et les vendredis soirs à 7 h du soir. Le badminton se terminait tout juste avant et à 7 h, ils retiraient encore leurs derniers trucs du plancher.

Nick Nurse, entraîneur-chef des Raptors

J'imagine (qu'ici) on aura un bon endroit où se loger, un bon endroit pour lever des poids et un bon endroit pour s'entraîner, tout ce dont on a besoin pour avoir du succès. Je pense que tout ira bien, a conclu l'entraîneur en riant.

Nurse estime aussi que ses joueurs se devront d'être vigilants afin d'éviter de causer une éclosion de COVID-19 en cours de saison. L'État de la Floride en est un des plus touchés par la pandémie aux États-Unis.

L'entraîneur-chef a eu des conversations avec certains de ses homologues des rangs universitaires américains sur les bonnes façons de fonctionner à l'extérieur d'une bulle en temps de pandémie.

Le même noyau

Deux joueurs de basketball se sautent dans les bras.

Kyle Lowry et Fred VanVleet sont au cœur de la formation.

Photo : Associated Press / Kim Klement

Nick Nurse, qui entame sa troisième saison à la barre des Raptors, estime qu'il dispose d'un noyau similaire à celui de l'an dernier malgré les départs de Marc Gasol et de Serge Ibaka. Kyle Lowry, Fred VanVleet, Pascal Siakam et OG Anunoby sont tous de retour, rappelle-t-il.

Vous savez à quel point j'aime Marc et Serge. Nous avons traversé beaucoup avec eux, nous avons gagné un titre et nous avons connu une autre grande saison, a-t-il souligné lors d'un point de presse virtuel. Maintenant, nous avons de nouveaux joueurs et il nous faut passer à autre chose.

J'en ai suffisamment vu de (Aron) Baynes pour savoir qu'il est un très bon joueur, a noté Nurse, qui espère aussi donner un peu plus de responsabilités à Patrick McCaw, Matt Thomas, Chris Boucher et Terence Davis en 2021.

Quant à Davis, qui fait face à des allégations de violence domestique après avoir été arrêté à New York en octobre, l'entraîneur n'a pas voulu s'étendre sur la question.

Évidemment, vous savez que ça ira devant un tribunal et qu'il faut suivre la procédure. La NBA et la NBPA (Association des joueurs) ont également un protocole à suivre. Je n'ai pas grand-chose d'autre à dire à ce sujet.

Nurse dit aussi qu'il aura une meilleure idée de ce que peuvent offrir les deux joueurs repêchés cet automne, Malachi Flynn et Jalen Harris, ainsi que les joueurs autonomes recrutés par l'équipe lors des matchs préparatoires prévus les 12, 14 et 18 décembre.

Un peu d'aide derrière le banc

Nick Nurse profitera aussi des conseils d'un nouvel acolyte cette saison. L'Américain a confirmé la venue de son compatriote Chris Finch, un ami et rival de ses années passées en Europe et dans la ligue de développement de la NBA.

Nous avons emprunté des chemins similaires. Je pense qu'il est l'un des meilleurs tacticiens de la NBA, nous avons donc de la chance de l'avoir. C'est tout un entraîneur.

Finch remplacera de Nate Bjorkgren, un des complices de Nick Nurse nommé entraîneur-chef des Pacers de l'Indiana le mois dernier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !