•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des restaurateurs de Québec veulent rouvrir pour les Fêtes

Une centaine de personnes, dont des restaurateurs, se sont déplacées devant le parlement à Québec

Une centaine de personnes, dont des restaurateurs, se sont déplacées.

Photo : Radio-Canada / Camille Simard

Camille Simard

Des restaurateurs de Québec se sont réunis mercredi après-midi devant le parlement lors d'un rassemblement pacifique pour réclamer la réouverture des salles à manger du 10 décembre au 10 janvier.

Avec l'arrivée imminente de la période des Fêtes, les restaurateurs veulent faire savoir au gouvernement Legault qu'ils font partie de la solution et non pas du problème.

Les restaurateurs ont tout fait le nécessaire, croit Nicolas Cortina , propriétaire du restaurant Michelangelo depuis 50 ans.

C'était au gouvernement pour ceux-là qui n'étaient pas en conformité de les fermer et ceux qui sont en conformité de les laisser travailler. Il y a des jeunes qui ont besoin de travailler, souligne l'homme d'affaires.

On a une solution croit de son côté, François Pelletier, copropriétaire de deux restaurants Portofino, à Québec. Il offre de restreindre les clients et d'offrir deux services seulement. Le restaurant fermerait à 22h00. Ça ne pourrait pas étirer, ajoute-t-il.

Selon Daniel Bouchard, l'un des organisateurs du rassemblement, les restaurants de Québec sont sécuritaires. Les restaurateurs l'ont prouvé cet été lors de la réouverture des salles à manger pendant quelques semaines, estime-t-il.

Le gouvernement en ce moment jongle avec une patate chaude, qui sont les partys de Noël. Nous, les restaurants, nous avons un paquet de belles salles, qui sont dans des environnements contrôlés, affirme Daniel Bouchard.

Plus sécuritaires que les maisons?

Les restaurants sont d'ailleurs plus sécuritaires que les maisons, car le contrôle des mesures sanitaires est plus difficile à appliquer dans celles-ci, selon Daniel Bouchard.

Nous sommes capables d'être extrêmement sécuritaires. Si une éclosion survient, le gouvernement est capable de cibler un des restaurants où c'est arrivé, de rejoindre toutes les personnes qui étaient là.

Daniel Bouchard, organisateur du front commun des restaurateurs de Québec

Daniel Bouchard invite aussi les propriétaires de gyms et de salles de cinéma à se présenter sur place à partir de 14 h.

On demande à tout le monde de porter des masques et les mesures de distanciation seront demandées, ajoute M. Bouchard.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !