•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Santé publique Ottawa se tourne vers un vaccin antigrippal par vaporisateur nasal

Une petite fille reçoit un vaccin par vaporisateur nasal.

Les personnes âgées de 2 à 59 ans peuvent recevoir le vaccin contre la grippe par vaporisateur nasal.

Photo : Associated Press / The Post and Courrier : Alan Hawes

Radio-Canada

Santé publique Ottawa (SPO) se tourne vers un vaporisateur nasal comme principal vaccin contre la grippe pour les résidents âgés de 2 à 59 ans.

Le vaccin FluMist était d’abord offert uniquement pour l’achat privé cette année. Alors que la demande ne cesse de grandir à travers la province, le gouvernement de l’Ontario le fournit désormais, apprend-on dans une note de service adressée au maire et au conseil municipal par la médecin hygiéniste en chef, la Dre Vera Etches.

Le vaporisateur sera offert dans les cliniques de SPO à compter de vendredi. Il sera également distribué aux pharmacies et aux médecins de famille, assure la santé publique.

En raison de la demande sans précédent du vaccin antigrippal cette année, certaines pharmacies ont épuisé leurs stocks, retardant du même coup la vaccination de certains résidents d’Ottawa.

Le vaporisateur nasal efficace

La Dre Etches affirme que le vaporisateur nasal, qui est autorisé au Canada pour les enfants et les adultes jusqu’à 59 ans, s’est avéré efficace.

Il peut aussi compter sur l'approbation du Comité consultatif national de l’immunisation (CCNI). Ce type de vaccin a également été distribué au cours des précédentes saisons grippales, soutient la médecin hygiéniste.

Les nourrissons, les adultes de plus de 60 ans, les personnes immunodéprimées, les femmes enceintes et les personnes souffrant d’asthme non contrôlé recevront pour leur part un vaccin injectable.

Préoccupées par la possibilité d’une double pandémie ainsi que par la pression qui en résulterait sur le système de santé, les autorités de santé publique ont été catégoriques sur l’importance de la vaccination contre la grippe cette saison.

Les résidents ont vraisemblablement répondu à l’appel. Plus de 48 000 Ottaviens ont été vaccinés contre la grippe depuis que la santé publique a entamé sa campagne, en octobre, soit un nombre au moins quatre fois plus élevé que pour la saison grippale précédente.

SPO continuera d’offrir des rendez-vous sur notre site web en fonction de la demande de la communauté et de la disponibilité des vaccins, indique la Dre Etches. SPO recommande toujours que les personnes à haut risque de complications liées à la grippe trouvent l’occasion de se faire vacciner contre la grippe le plus tôt possible, ajoute-t-elle.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !