•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les T.N.-O. ne paieront plus les quarantaines pour les voyages non essentiels

L'hôtel Chateau Nova.

Les Ténois qui reviennent au territoire doivent s'isoler à Fort Smith, Hay River, Yellowknife ou Inuvik, chez eux ou dans un des centres d'isolement payé par le gouvernement, comme dans cet hôtel de Yellowknife.

Photo : Catherine Pigott/CBC

Radio-Canada

Le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest a annoncé mardi qu'il ne payera plus des frais reliés aux quarantaines des Ténois qui font des voyages non essentiels, et ce à compter du 5 janvier.

Le gouvernement continuera toutefois de payer pour les déplacements justifiés : pour des raisons médicales, pour le travail, ou pour des circonstances non prévues comme la mort d’un proche.

La première ministre des Territoires du Nord-Ouest, Caroline Cochrane, a du même coup demandé aux Ténois d’éviter les voyages non essentiels alors qu’approche la période des Fêtes.

Nombre d'entre nous aimeraient pouvoir aller dans le Sud cet hiver, mais nous avons besoin que les habitants se demandent si leurs voyages à l’extérieur du territoire sont vraiment nécessaires.

Caroline Cochrane, première ministre des T.N.-O.

La première ministre a admis que la mesure permettra d’épargner de l’argent, chaque quarantaine dans un hôtel pouvant coûter jusqu’à 4000 $ au gouvernement territorial.

Le gouvernement fédéral a remis 30,7 millions de dollars aux Territoires du Nord-Ouest pour soutenir ses efforts de lutte contre la pandémie de COVID-19. En conférence de presse, la première ministre a affirmé que cet argent pourrait servir à d’autres mesures comme le soutien à la famille, a-t-elle dit, mais que la santé et la sécurité des Ténois demeurent la priorité.

Le fédéral appuie les quarantaines

En entrevue sur les ondes de CBC North mardi matin, la ministre des Finances fédérale, Chrystia Freeland, a affirmé qu’à son avis, les centres d’isolement représentent de l'argent bien investi.

Ces centres d’isolement, même s’ils causent beaucoup de désagrément dans la vie des gens, gardent la population en vie, en santé et en sécurité.

Chrystia Freeland, ministre des Finances du Canada

Les restrictions sanitaires en place aux Territoires du Nord-Ouest obligent toute personne qui entre dans les territoires à respecter une quarantaine de 14 jours à Yellowknife, Inuvik, Hay River ou Fort Smith.

Ceux des plus petites collectivités doivent donc passer cette quarantaine dans un des hôtels désignés. Ceux qui peuvent respecter une quarantaine chez eux, isolés de leur famille, doivent soumettre un plan d'isolement et en obtenir l'approbation des autorités sanitaires.

Plus de services

La première ministre a par ailleurs affirmé que d’autres entreprises ou particuliers qui offrent de l’hébergement, du transport ou des services de traiteur pourront désormais soumissionner aux appels d’offres pour les services de quarantaine.

La ministre de la Santé et des Services sociaux, Julie Green, a affirmé mardi qu’un suivi personnalisé par téléphone sera dorénavant mis en place pour ceux et celles qui se trouvent en quarantaine plutôt que de remplir un formulaire.

La mesure, croit la ministre, permettra d’encourager le respect des mesures et un suivi sur le bien-être et la santé des Ténois.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !