•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

70 000 Néo-Brunswickois pourraient être vaccinés d'ici mars

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Dominic LeBlanc, ministredes Affaires intergouvernementales, en entrevue au Téléjournal Acadie le mardi 1er décembre 2020.

Dominic LeBlanc, ministre des Affaires intergouvernementales, en entrevue au Téléjournal Acadie le mardi 1er décembre 2020.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick compte recevoir assez de doses du vaccin contre la COVID-19 pour vacciner près de 70 000 personnes dans les premiers mois de 2021. Grâce à ses effectifs militaires, la province est en excellente posture pour le distribuer, selon le ministre fédéral Dominic LeBlanc.

Les doses qu’attend le Nouveau-Brunswick représentent la part provinciale des 6 millions de doses qu’Ottawa espère obtenir en début d’année pour vacciner 3 millions de Canadiens.

Si au Nouveau-Brunswick on est 2,3 % de la population, on peut faire les mathématiques : c'est probablement 60 000 ou 70 000 personnes au point de départ qui vont avoir le vaccin, a affirmé le ministre fédéral Dominic LeBlanc, en entrevue au Téléjournal Acadie mardi soir.

Comment distribuer le vaccin?

L’opération nationale de distribution a été confiée au major-général Dany Fortin, ancien commandant de l'OTAN. Des militaires de partout au pays seront ainsi appelés à assurer le transport puis l’entreposage du vaccin dans des congélateurs.

Nous sommes chanceux au Nouveau-Brunswick d'avoir la base militaire à Gagetown, avec énormément de ressources et d'effectifs, a souligné Dominic LeBlanc.

Gros plan sur le brassard blanc marqué d'une croix rouge.

Des militaires sont appelés à participer aux efforts de distribution du vaccin au Nouveau-Brunswick.

Photo : La Presse canadienne / Paul Chiasson

La coordination nationale de l'opération a d'ailleurs déjà débuté. Selon le ministre LeBlanc, l'armée canadienne a contacté les responsables du bureau des mesures d'urgence du Nouveau-Brunswick la semaine dernière.

Toutes les mesures sont en place et on va faire des pratiques dans les prochains jours, a-t-il révélé.

Il n'y a franchement rien que les militaires ne seront pas prêts à faire pour appuyer les autorités provinciales qui ont comme point de départ la responsabilité de vacciner leur population.

Dominic LeBlanc, ministre fédéral des Affaires intergouvernementales

Sept vaccins précommandés par le fédéral

Les sociétés pharmaceutiques Pfizer et Moderna ont annoncé que leurs vaccins semblent être efficaceà 95 % et à 94,5 % respectivement. Tous deux font partie des sept vaccins potentiels précommandés par le gouvernement fédéral.

Tous les vaccins devront être approuvés par Santé Canada avant de pouvoir être distribués.

Le vaccin sera offert en priorité aux personnes âgées ainsi qu’aux travailleurs de la santé.

Avec les informations de Karine Godin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !