•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : quelles sont les mesures en vigueur dans votre zone?

Graphique d'une ville barricadée de ruban jaune indiquant le mot quarantaine.

Différentes mesures s'appliquent à certains secteurs d'Ottawa et de Gatineau.

Photo : Radio-Canada

Le Québec et l’Ontario ont mis en place des systèmes de couleur visant à classifier leurs régions en fonction de la gravité de la situation de la COVID-19. Voici où se situe votre région et les mesures sanitaires à respecter en fonction du palier d’alerte qui y sont associées.

L'Ontario en confinement

Avec l'entrée en vigueur d'un confinement provincial dès le 26 décembre, l’Ontario suspend son système de couleurs visant à classifier les régions de la province en fonction de l’évolution des indicateurs de santé publique. La province sera divisée en deux types de confinement : le Nord entrera dans un confinement de 14 jours, et le Sud, de 28 jours.

La zone grise pour confiner

Des mesures maximales de confinement sont en vigueur afin de freiner la transmission de la COVID-19. Des restrictions à grandes échelles et des fermetures ont été adoptées.

Voici les consignes de santé publique à respecter pour l'ensemble de la province pendant ce confinement.

Principales restrictions en vigueur :

  • Port du masque obligatoire dans les installations intérieures
  • Les rassemblements publics et rencontres sociales en intérieur avec des personnes hors de votre ménage sont interdits, à l'exception des personnes vivant seules
  • Fermeture des écoles jusqu'au 11 janvier et jusqu'au 25 janvier pour les écoles secondaires du Sud
  • Limite de 10 personnes à l'extérieur pour les rassemblements privés et publics
  • Maximum de 10 personnes pour les cérémonies de mariages, les services funéraires et autres cérémonies et services, religieux ou non, en intérieur et en extérieur
  • Les commerces de détail, dont les quincailleries, les magasins de matériel de sécurité, d'optique et qui proposent des appareils d'assistance, de mobilité ou médicaux peuvent uniquement offrir la collecte sur le trottoir et la livraison
  • Limite à 50 % des capacités des supermarchés, épiceries, pharmacies et dépanneurs
  • Limite à 25 % des capacités des magasins de bière, de vin et de spiritueux, des détaillants à prix réduits et à grandes surfaces
  • Les services vétérinaires restent ouverts seulement pour les soins essentiels ou sur remise et récupération des animaux sur le trottoir
  • Fermeture des salles à manger et des terrasses des restaurants et des bars
  • Fermeture des musées et autres lieux culturels, des services de soins personnels, des casinos et autres établissements de jeux
  • Fermeture des installations sportives et récréatives en salle et à l'extérieur, dont les piscines, à quelques exceptions près
  • Les installations récréatives en extérieur, comme les patinoires, les pistes cyclables, les golfs et les sentiers, demeurent ouvertes. Les pistes de ski sont en revanche fermées.

À l'issue des 14 ou 28 jours pendant lesquels votre région sera confinée, les autorités réévalueront s'il est sécuritaire de lever les restrictions ou de les prolonger.

La zone verte pour prévenir

Selon la dernière mise à jour du gouvernement de l'Ontario précédant le confinement général, la circonscription sanitaire du comté et du district de Renfrew est désormais la seule de la région de la capitale classée en zone verte.

Ce code de couleur indique que les bureaux de santé publique de ces circonscriptions misent avant tout sur la sensibilisation puisque la situation est somme toute maîtrisée.

La capacité des hôpitaux et des unités de soins intensifs est adéquate et le suivi des cas de contamination se fait dans un délai de 24 heures. Le taux de transmission communautaire de la COVID-19 est donc relativement stable.

La zone jaune pour protéger

Cette classification signale que les autorités exécutent une mise en application accrue des amendes et que des mesures ciblées sont instaurées dans les établissements présentant un risque plus élevé.

La circonscription sanitaire du district de Leeds, Grenville et Lanark est désormais la seule en zone jaune. Dans ce secteur, la capacité du système de santé demeure adéquate, malgré des éclosions répétées dans certains secteurs. Le nombre de cas non liés sur le plan épidémiologique est stable ou en augmentation.

La zone orange pour restreindre

Des mesures et des restrictions supplémentaires sont déployées dans les zones oranges, afin d’éviter des fermetures. Avant le confinement général amorcé le 26 décembre, les circonscriptions sanitaires d'Ottawa et de l'Est de l'Ontario se trouvaient en zone orange. Elles sont passées au rouge pendant le temps des Fêtes, malgré qu'elles soient encore en confinement.

La capacité des hôpitaux et des unités de soins intensifs est relativement adéquate, mais l’occupation pourrait être à la hausse dans certains cas. Le suivi des cas de contamination en 24 heures risque toutefois de devenir insuffisant.

Le niveau de transmission communautaire est stable ou en augmentation, mais des éclosions répétées ont lieu dans divers secteurs.

La zone rouge pour contrôler

Le confinement généralisé amorcé pendant le temps des Fêtes n'a pas freiné la propagation du virus. Malgré que toutes les régions se trouvent en confinement, les autorités locales de santé publique d'Ottawa et de l'Est de l'Ontario ont annoncé le changement de palier pour leur circonscription.

Ce palier de couleur signifie que la capacité du système de santé risque d’être insuffisante tout comme le traçage des cas au sein du bureau de santé publique local.

Le nombre de cas positifs et la transmission communautaire sont en augmentation dans ces circonscriptions. Il s’agit des mesures les plus sévères avant la fermeture complète de certains secteurs de l’économie. Si la situation demeure la même, Ottawa et l'Est ontarien retourneront à des mesures liées à la zone rouge lorsque le confinement sera levé.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

La zone rouge : alerte maximale

Le quatrième palier représente l’alerte maximale pouvant être en vigueur sur le territoire québécois. À compter du 17 décembre, toutes les municipalités régionales de comté (MRC) se trouveront en zone rouge. Le secteur de Pontiac s'y trouve de façon temporaire et ce jusqu'au 10 janvier inclusivement.

L'alerte maximale met en place des mesures plus restrictives pouvant aller jusqu’à faire cesser les activités non essentielles. Les secteurs de Gatineau et des Collines-de-l'Outaouais se situent en zone rouge, tout comme les MRC de la Vallée-de-la-Gatineau et de Papineau à compter du 17 décembre.

Le risque de contamination ne peut pas être contrôlé suffisamment lors de certaines activités. Ces mesures visent à éviter autant que possible un confinement généralisé comme lors de la première vague de la pandémie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !