•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La pandémie entraîne un surplus de 700 000 $ au Cégep de Baie-Comeau

Le cégep en hiver.

Ce surplus représente environ 4 % du budget du Cégep de Baie-Comeau.

Photo : Radio-Canada / Benoit Jobin

Le Cégep de Baie-Comeau a enregistré un excédent de plus de 706 000 dollars lors de son exercice financier 2019-2020.

C'est ce qui a été confirmé avec l'adoption du rapport financier du cégep lors d'une réunion de son conseil d'administration le 25 novembre dernier.

Ce surplus représente environ 4 % du budget du Cégep de Baie-Comeau, selon son directeur général, Claude Montigny.

Alors que certains coûts supplémentaires engendrés par la pandémie ont été couverts par le ministère de l’Enseignement supérieur, la fermeture du Cégep a aussi entraîné des économies importantes sur certains frais fixes.

Des projets d’embauches ont notamment été repoussés.

On a beaucoup de techniciens en travaux pratiques, qui accompagnent les enseignants et les étudiants durant les formations. Donc là on a eu vraiment une économie significative étant donné que les étudiants n'étaient pas sur place, indique aussi Claude Montigny.

Il accorde une entrevue devant le cégep.

Le directeur général du Cégep de Baie-Comeau, Claude Montigny.

Photo : Radio-Canada / Benoit Jobin

La diminution des frais de déplacement du personnel, des dépenses en matériel didactique et en énergie participe également à ce surplus budgétaire.

L’établissement peut conserver ce surplus et sa réallocation doit être approuvée par son conseil d’administration.

Près des trois quarts du surplus ont déjà été réaffectés pour des dépenses qu’on va faire cette année, indique Claude Montigny.

Une partie de l'excédent servira à l’acquisition d’équipements spécialisés et la préparation des locaux pour les futures formations de techniques policières et techniques de pharmacie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !