•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un hommage au personnel de la santé et des services sociaux de l’Abitibi-Témiscamingue

L'hôpital de Rouyn-Noranda

L'hôpital de Rouyn-Noranda (archives)

Photo : Radio-Canada / Angie Landry

Désiré Kafunda

La fondation hospitalière de Rouyn-Noranda rend hommage au personnel de la santé et des services sociaux de l’Abitibi-Témiscamingue. Elle organise du 1er au 24 décembre un calendrier de l’avent afin de souligner le travail du personnel du CISSS-AT en ce temps de pandémie.

Pour la directrice générale de la fondation, Stéphanie Thuot, il s’agit de faire un clin d'œil à un personnel de santé qui a dû faire face à de nombreux changements à cause de la COVID-19.

On tenait vraiment à partager tous ces beaux témoignages qu'on a reçus au cours des derniers mois de plein d’usagers, a-t-elle affirmé. Pour Mme Thuot, le public exprime assez régulièrement sa reconnaissance, d’où la nécessité de transmettre le message au personnel du CISSS-AT.

Malgré tout ce qui se passe, il y a des gens qui s'arrêtent tous les jours au bureau de la fondation pour témoigner de la qualité des soins qu'ils ont reçus.

Stéphanie Thuot, directrice générale Fondation hospitalière de Rouyn-Noranda

De la reconnaissance pour le temps des fêtes

Tous les jours, la fondation hospitalière va afficher un nouveau témoignage sur un calendrier de l’avent géant installé entre le laboratoire et le service de l’urgence de l’hôpital de Rouyn Noranda. Puisque tout le monde ne passera pas à l'hôpital, la fondation invite le public à aller également trouver les témoignages sur sa page Facebook.

Ce sont des chefs de service du CISSS-AT, des membres de l’équipe de la Fondation et surtout des usagers qui témoignent de leur reconnaissance au personnel de la santé et des services sociaux.

L’on compte parmi ces usagers des personnes qui ont été hospitalisées et des patients qui sont suivis en ce moment même par le personnel médical. C’est beaucoup de ces personnes-là qui s’arrêtent au bureau de la fondation, témoigne Mme Thuot.

S’adapter à la pandémie

Avec l’arrivée de la COVID-19, le personnel du CISSS-AT a dû s’adapter. L’un de ses plus grands défis est le manque d'effectifs. Les employés se sont réorganisés pour pouvoir offrir les mêmes soins aux patients dans des conditions plus difficiles.

La fondation hospitalière de Rouyn-Noranda a été aux premières loges pour observer tous ces changements. Pour mieux appuyer les employés de la santé et des services sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue, elle veut axer un peu plus ses missions pour les usagers.

Ce qu’on veut, c’est de vraiment améliorer l'accès aux meilleurs soins pour la communauté, explique la directrice générale de la fondation. Elle pense qu'il y a de nombreux moyens d’y arriver, comme entre autres, le bien-être du personnel.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !