•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Yukonnais refusant de porter le masque s'exposent à une amende de 500 $

Affiche à l'entrée d'un bureau indiquant que le port du masque est obligatoire.

Certaines sections de l'Université du Yukon, comme le bureau du registraire, exigent le port du masque depuis la rentrée scolaire.

Photo : Radio-Canada / Laura Howells

Radio-Canada

Il est désormais obligatoire de porter le masque dans tous les espaces publics au Yukon.

La mesure fait l’objet d’un arrêté ministériel adopté le 30 novembre. Celui-ci est possible en vertu de la Loi sur les mesures civiles d’urgence. Selon cet arrêt, toute personne de 5 ans ou plus, à moins d’exception, doit porter le masque dans tout espace public intérieur.

Les endroits publics intérieurs sont les commerces, les salles d'attente, les toilettes publiques, les ascenseurs et les espaces partagés dans un lieu de travail comme les couloirs ou les halls d’entrée.

La Ville de Whitehorse a déjà imposé le port du masque pour tous ceux qui utilisent son système de transport en commun et dans les couloirs du Centre des jeux du Canada.

Toute infraction au décret territorial, notamment le fait d’adopter un comportement violent ou agressif, est passible d'une amende de 500 $.

Portez le masque

En point de presse mardi, le premier ministre, Sandy Silver, a insisté sur le fait que le port du masque ne remplace pas les autres mesures de précaution comme la distanciation physique et le lavage des mains.

Le port du masque peut réduire le risque d’infection d’une personne porteuse du virus [...] Comme pour la ceinture de sécurité, le masque n’est efficace que s’il est porté. Mon conseil, si vous ne savez pas si vous êtes ou non dans un espace public, c'est de porter le masque.

Sandy Silver, premier ministre du Yukon

Néanmoins, les autorités ont indiqué qu’il existe des exemptions à la nouvelle règle, entre autres, pour les personnes qui ont des problèmes de santé physique ou mentale connus.

Le médecin hygiéniste en chef du Yukon, Brendan Hanley, veut renforcer la sensibilisation et donner le temps à la population de s'habituer à ces nouvelles règles .

Avant les sports et après, c’est obligatoire de porter le masque, mais pendant l’activité, il est permis de ne pas porter le masque, a précisé Brendan Hanley. D'autre part, dans un lieu de travail, si on se trouve dans le bureau ou dans une salle de réunion, il n’est pas obligatoire de porter le masque, mais dans les endroits communs, c’est maintenant obligatoire.

Pas de travail pour ceux qui ont des symptômes

Mardi, le Dr Hanley a par ailleurs insisté à plusieurs reprises sur l’importance pour tous de ne pas se rendre au travail si on présente des symptômes de maladie.

Le médecin hygiéniste en chef a affirmé qu'un grand nombre des cas de COVID-19 recensés au territoire, sans en préciser le nombre, sont reliés à des transmissions sur les lieux de travail. Dans plusieurs cas, le virus s'est transmis à la maison, mais, plus d’une fois, les personnes infectées sont retournées sur leur lieu de travail.

Même avec seulement une vingtaine de cas, il y a vraiment un risque de transmission et d'apporter l’infection sur les lieux de travail.

Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon

Les autorités demandent la collaboration des employeurs pour s’assurer que leurs employés ne se présentent pas au travail s'ils sont malades, et suggèrent de faire appel aux programmes d'aide gouvernementale si nécessaire.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !