•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des explosifs trouvés sur les lieux de la fusillade mortelle à Gore Bay

Deux policiers près d'un véhicule de patrouille.

La police du Grand Sudbury a désamorcé plusieurs engins explosifs improvisés.

Photo : Radio-Canada / Ezra Belotte-Cousineau

Radio-Canada

Le Service de police du Grand Sudbury (SPGS) a désamorcé plusieurs engins explosifs improvisés près des lieux de la fusillade sur l’île Manitoulin dans laquelle ont péri le policier Marc Hovingh et le civil Gary Brohman, le 19 novembre.

La porte-parole du SPGS Kaitlyn Dunn précise que des membres de l’unité des explosifs ont utilisé des équipements de protection et un robot pour transporter les explosifs ailleurs, où ils ont été examinés puis détruits, la semaine dernière, sans indiquer combien d'engins ont été retrouvés ni qui les avaient placés.

Les membres de notre unité des explosifs prennent les précautions nécessaires pour assurer la sécurité des agents et de la communauté, dit Mme Dunn.

L’enquête de l’Unité des enquêtes spéciales (UES) est toujours en cours, ce qui signifie que les détails spécifiques liés à l’enquête criminelle ne peuvent être divulgués pour le moment.

Kaitlyn Dunn, porte-parole du Service de police du Grand Sudbury

Le SPGS continue son enquête sur la mort de l’agent Hovingh, alors que l’UES se concentre sur les événements qui ont mené à la mort du civil Gary Brohman.

L'UES est un organisme civil indépendant qui enquête sur les incidents impliquant la police dans lesquels il y a eu décès, blessures graves ou allégations d'agression sexuelle.

Le 19 novembre deux agents de la Police provinciale de l'Ontario ont répondu à une plainte concernant la présence non désirée d’un homme sur la piste Hindman.

Il y a eu un échange de coups de feu entre l’agent Marc Hovingh et l’individu.

Les deux hommes ont été touchés et ont été transportés à l'hôpital, où ils ont succombé à leurs blessures.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !