•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le port du masque obligatoire pour les services à domicile

Des déménageurs recouvrent un meuble d'une enveloppe protectrice.

Les employés qui rendent des services à domicile doivent notamment porter le masque chirurgical, communément appelé masque de procédure.

Photo : Radio-Canada

Les gens sont nombreux à déménager ou à faire des rénovations depuis la pandémie, et les employés qui rendent des services à domicile sont aussi tenus de respecter les règles sanitaires pour éviter la propagation de la COVID-19.

La Loi sur la santé et sécurité au travail s'applique aussi pour les travailleurs de la construction, le déménageur ou le livreur de meubles en contexte de pandémie

Le porte-parole de la CNESST, Nicolas Bégin, soutient qu'ils sont tenus de prendre les mesures nécessaires pour se protéger et protéger les clients.

L'employeur doit revoir les méthodes de travail de façon à ce qu'il y ait une distance de 2 mètres entre les personnes et si c'est impossible dans un domicile privé, le travailleur a l'obligation de porter le masque de procédure et des lunettes ou une visière de protection , indique monsieur Bégin.

Services à domicile sur le plan légal

Pour sa part, l'avocate civiliste Me Annie-Élizabeth Girard mentionne que les employeurs doivent faire respecter les consignes sanitaires pour se dégager de toute responsabilité si un employé contracte la COVID-19 en milieu de travail.

Si vous faites appel à un plombier pour un dégât d'eau et qu'il refuse de porter le masque de protection, vous pouvez exiger qu'il le fasse. S'il maintient son refus et que votre dégât cause d'importants dommages, le client pourrait entreprendre une réclamation pour être indemnisé.

Me Annie-Élizabeth Girard, avocate

Si on contracte la COVID-19 après le passage d'un travailleur à la maison, Me Girard souligne qu'il y a peu de recours possibles.

Comme le virus circule partout actuellement, il peut être difficile d'établir le lien de causalité avec l'employé en question.

Par contre, lorsque vous signez un contrat pour des services à domicile, vous pouvez exiger d'emblée que l'employé porte le masque.

Depuis le début de la pandémie, une trentaine de constats ont été remis à des employeurs par la CNESST en vertu de la Loi sur la santé et la sécurité au travail.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !