•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une conseillère de Témiscouata-sur-le-Lac démissionne

Une femme avec des lunettes assise.

La conseillère Annette Rousseau a remis sa démission lundi.

Photo : Info-dimanche/Mario Pelletier

Radio-Canada

La conseillère municipale du district 5 de Témiscouata-sur-le-Lac, Annette Rousseau, ne siégera plus au conseil municipal.

Mme Rousseau a remis sa démission lundi, un jour après que 66 % des Témilacois se sont prononcés en faveur du projet de construction d'un aréna dans le secteur Cabano et d'un centre multifonctionnel dans le secteur Notre-Dame-du-Lac.

L'ex-conseillère militait dans le camp du non afin que ce projet ne voie pas le jour, notamment en raison de son coût.

Annette Rousseau admet que le résultat du référendum a motivé, en partie, sa décision de quitter le conseil municipal.

Lors de la fusion entre Cabano et Notre-Dame-du-Lac, il était dit que les deux quartiers allaient conserver ce qu'ils avaient. Et après, tous les projets qui étaient mis de l'avant pouvaient être mis en commun, a-t-elle expliqué. C'est la première chose qui n'a pas été respectée chez nous. Si on regarde Notre-Dame-du-Lac, rien n'est parti de Cabano pour s'en venir à Notre-Dame-du-Lac.

Mme Rousseau estime que depuis la démission de l'ex-conseillère du district 6, Élisabeth Cloutier, survenue en décembre 2019, elle était la seule élue à défendre les intérêts du secteur Notre-Dame-du-Lac.

Je ne peux pas me battre. Je ne suis pas un Don Quichotte non plus. J'ai donné tout ce que je pouvais et je ne pouvais pas aller plus loin que ça, a-t-elle expliqué.

On ignore pour l'instant s'il y aura des élections partielles afin de pouvoir les sièges des districts 5 et 6 de Témiscouata-sur-le-Lac. Les prochaines élections générales municipales sont prévues en novembre 2021.

Mme Rousseau était conseillère municipale depuis 11 ans, soit depuis la fusion des quartiers Cabano et Notre-Dame-du-Lac afin de former la Ville de Témiscouata-sur-le-Lac.

Le maire se dit attristé par le départ de Mme Rousseau

En entrevue à l'émission Même Fréquence mardi après-midi, le maire de Témiscouata-sur-le-Lac, Gaétan Ouellet, s'est dit attristé par le départ d'Annette Rousseau comme conseillère municipale et a salué son engagement envers les Témilacois.

Je crois que Mme Rousseau a tiré sa révérence en disant "moi, j'ai contribué". Puis, elle a drôlement contribué. C'est très louable.

Gaétan Ouellet, maire de Témiscouata-sur-le-Lac

Ça a toujours été des dossiers très émotifs qui demandaient des décisions courageuses, souligne-t-il.

Le maire de Témiscouata-sur-le-Lac, Gaétan Ouellet.

Le maire de Témiscouata-sur-le-Lac, Gaétan Ouellet (archives)

Photo : Radio-Canada / Jérôme Lévesque-Boucher

M. Ouellet est d'avis que le résultat du référendum sur ce qui a été surnommé le projet sur deux adresses permettra aux Témilacois de se tourner vers l'avenir.

Je pense que quand on regarde les résultats, c'est le seul dossier depuis que je suis à la mairie, depuis les deux années, qui a dépassé les clochers. C'est-à-dire que quand on a assisté au décompte, il y a autant de oui que de non dans chacun des districts qui couvrent autant les quartiers de Cabano que de Notre-Dame-du-Lac. [...] Je trouve que c'est positif pour le futur, soutient le maire à ce sujet.

Un aréna sera donc construit dans le quartier Cabano et un centre multifonctionnel récréatif sera construit dans le quartier Notre-Dame-du-Lac au cours des prochains mois.

Pour ce qui est des deux nouveaux édifices, ils devraient être inaugurés à l'été 2022.

Avec les informations de Jérôme Lévesque-Boucher

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !