•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un homme arrêté après avoir séquestré sa famille

Deux voitures de police dans une rue.

Des artificiers sont attendus par les policiers pour vérifier s'il y a des explosifs à l'intérieur de la résidence de l'homme.

Photo : Radio-Canada / Gilles Munger

Flavie Villeneuve

Un homme de 39 ans a séquestré sa femme et ses trois enfants hier dans son véhicule. Il a roulé toute la nuit dans la région.

La femme et les enfants ont réussi à s'extirper du véhicule dans le secteur de Saint-Nazaire grâce à l'aide d'un autre automobiliste. Il les a conduits au poste de la Sûreté du Québec d'Alma.

L'homme était désorganisé, selon sa femme, il menaçait sa famille de venir dans la camionnette, car la maison allait sauter. La femme et les trois enfants faisaient tout ce que l'individu demandait. Il est en crise, il crie après tout le monde, explique le porte-parole du Service de police de Saguenay, Bruno Cormier.

L'homme a été retrouvé à 7 h 30 sur la route Mathias alors qu'il était endormi dans son véhicule et en panne d'essence. Il a été arrêté. Il n'est pas connu des policiers.

Lors de son arrestation, il a révélé qu'il aurait fabriqué une bombe laissée dans sa maison de l'arrondissement de Jonquière. Avec les détails et la façon qu'il avait fabriqué cet engin, tout nous laisse croire qu'il y a un engin explosif dans la résidence, ajoute Bruno Cormier.

Un maître chien et son chien.

Un maître chien était sur place.

Photo : Radio-Canada / Gilles Munger

Des artificiers sont arrivés sur les lieux mardi après-midi. Rien n'a été trouvé à l'intérieur de la résidence après plus d'une heure de fouille avec un maître chien. Les enquêteurs de la police municipale de Saguenay sont ensuite entrés dans le bâtiment pour poursuivre leur enquête. Aucune accusation n'a encore été portée.

La femme et les enfants ont eu très peur, mais se portent bien.

Avec Gilles Munger

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !