•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Marc-Étienne Côté coupable de meurtre au second degré

Marc-Étienne Côté.

Marc-Étienne Côté

Photo : Sûreté du Québec

Radio-Canada

Le jury a rendu son verdict au procès de Marc-Étienne Côté. L’homme de 40 ans est reconnu coupable de meurtre au second degré.

Après une douzaine d'heures de délibération, le jury a conclu que Marc-Étienne Côté avait abattu Israël Gauthier-Nepton d'une balle de revolver tirée au bas du dos.

Les événements sont survenus dans la nuit du 20 novembre 2016 sur la rue du Vieux-Pont, dans l’arrondissement de Jonquière.

Les jurés ont amorcé leurs délibérations lundi, après les recommandations du juge de la Cour supérieure Carl Thibeault.

Mardi, les jurés ont demandé à réécouter le témoignage de Steeve Marquis, un ami de l’accusé chez qui s’est déroulé la soirée précédent le meurtre.

Prison à perpétuité

Marc-Étienne Côté est automatiquement condamné à la prison à perpétuité. Le jury a choisi de ne pas faire de recommandation quant à la durée minimale d’incarcération, comme le lui permet la loi.

Le juge Carl Thibeault de la Cour supérieure devra donc préciser cet élément après les observations sur la peine. Dans un cas de meurtre au second degré, le détenu peut-être éligible à une libération après une période de 10 à 25 ans.

L’avocate de la défense a immédiatement signifié son intention de présenter une requête en arrêt des procédures de type Taillefer-Duguay. Me Mélissa Gagnon estime que le procès lui a permis de constater que l’enquête policière, de la façon qu’elle a été faite, a empêché Marc-Étienne Côté de présenter une défense pleine et entière .

Le juge a accepté de prendre connaissance de la requête une fois qu’elle sera écrite, s’interrogeant toutefois si ce type de demande, qu’il dit très rare , ne devait pas être présentée en Cour d’appel.

Pour sa part, la procureure de la direction des poursuites criminelles et pénales, Nicole Ouellet, s’est dite satisfaite du verdict. Justice a été rendue , a-t-elle ajouté, rappelant que la famille d’Israël Gauthier-Nepton attendait depuis quatre ans que le dossier se règle. 

D'après les informations de Gilles Munger

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.