•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les bénéfices toujours au rendez-vous chez BMO et Scotia

Les deux grandes banques augmentent leurs provisions pour mauvaises créances.

Une succursale de la BMO à Vancouver, en Colombie-Britannique.

Pour la BMO, la hausse est de 33 % par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent.

Photo : La Presse canadienne / DARRYL DYCK

La Presse canadienne

BMO Groupe financier rapporte au quatrième trimestre un bénéfice net de 1,585 milliard de dollars. La Banque Scotia a enregistré un recul de son bénéfice pour la même période.

BMO : hausse des bénéfices au 4e trimestre, mais recul pour l'ensemble de l'exercice

BMO Groupe financier rapporte que le bénéfice net du quatrième trimestre de l'exercice en cours s'est élevé à 1,585 milliard de dollars, ou 2,37 $ par action, en hausse de 33 % par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent.

Le bénéfice net ajusté a légèrement augmenté pendant la même période, à 1,61 milliard.

Toutefois, le bénéfice net de l'ensemble de l'exercice 2020 s'est élevé à 5,097 milliards comparativement à 5,758 milliards pour l'exercice 2019. Le bénéfice net ajusté a aussi reculé pendant la période d'un an, de 6,249 milliards à 5,201 milliards.

Darryl White, chef de la direction de BMO Groupe financier basé à Toronto, signale qu'en contexte de crise sanitaire cette année, les résultats pour l'exercice témoignent de la résilience et de la diversification des groupes qui forment l'institution.

Le bénéfice net et le bénéfice net ajusté de BMO Groupe financier ont été touchés par la hausse des dotations à la provision pour pertes sur créances, lesquelles ont atteint de 179 millions de dollars pour l'ensemble de l'année.


Recul pour la Banque Scotia

La Banque Scotia a essuyé des reculs de ses bénéfices nets et ajustés entre les exercices financiers 2019 et 2020, tant au quatrième trimestre que pour l'ensemble de l'année.

Au dernier trimestre, le bénéfice net est passé en un an de 2,308 milliards de dollars à 1,899 milliard, ou de 1,73 $ à 1,42 $ par action diluée. Le bénéfice ajusté a quant à lui reculé de 2,4 milliards à 1,938 milliard, ou de 1,82 $ à 1,45 $ par action diluée.

Lors de l'ensemble de l'exercice 2020, le bénéfice net de la Banque Scotia s'est élevé à 6,853 milliards alors qu'il avait été un an plus tôt de 8,798 milliards.

Brian Porter, président et chef de la direction de la Banque Scotia, a toutefois observé que les résultats se sont améliorés au quatrième trimestre afin que l'institution termine l'exercice sur une bonne note.

Le bénéfice ajusté dégagé en 2020 par le Réseau canadien a subi les conséquences défavorables de la dotation élevée au compte de correction de valeur pour pertes sur créances attribuable à la crise de la COVID-19.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !