•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le conseil de santé d’Ottawa approuve un budget record

La femme devant une affiche de santé publique.

La médecin-chef de Santé publique Ottawa, la Dre Vera Etches lors du conseil municipal du 23 septembre.

Photo : Conseil Municipal d'Ottawa

Les membres du Conseil de santé d’Ottawa ont approuvé à l’unanimité le budget provisoire 2021 de Santé publique d’Ottawa (SPO) qui s’établit à 98,1 millions de dollars.

Ce budget, le plus élevé de l’histoire du bureau de la santé publique régionale, comprend une somme de base de 74,1 millions de dollars pour financer les programmes réguliers auxquels est additionnée une somme de 24 millions de dollars qui permettra de couvrir les dépenses ponctuelles liées au COVID-19.

Ce budget ne comprend aucune dépense liée aux activités de vaccination de la population contre la COVID-19.

Pour la médecin hygiéniste à SPO, il fallait prendre les grands moyens pour faire face à cette pandémie.

C'est le budget qui est le plus grand de notre histoire, mais nous avons une tâche qui est la plus grande dans notre histoire aussi.

Dre Vera Etches, médecin hygiéniste à Santé publique Ottawa

Le budget de SPO sera pris en charge à 75 % par la province et à 25 % par la Ville d’Ottawa.

La médecin hygiéniste a bon espoir que le gouvernement couvrira ces dépenses sans précédent.

J’ai confiance que la province va soutenir notre réponse de la COVID-19 parce que nous avons discuté de la situation avec le ministre de la Santé , avec notre maire et avec le président de notre Conseil de la santé, a souligné Dre Etches.

L’augmentation de près d'1,16 millions de dollars du budget de base pour l’année 2021 s’explique par les redressements au titre du coût de la vie et des avantages sociaux déterminés par les conventions collectives et les coûts inflationnistes des installations, peut-on lire dans le rapport de budget de SPO qui confirme que cette somme sera couverte par la Ville d’Ottawa.

De l’argent supplémentaire pour faire face à la COVID-19

Bien que la santé publique a dû dépenser plus de 13 millions de dollars supplémentaires pour faire face à la pandémie en 2020, elle espère maintenir un budget équilibré en 2021 en prenant en compte dès le départ les coûts additionnels liés à la lutte contre la COVID-19.

Avec ce montant supplémentaire de 24 millions de dollars qui sera soumis au ministère de la Santé, SPO espère investir cet argent sur les opérations de dépistage et de traçage des cas ainsi que dans le soutien aux écoles. Depuis le début de la rentrée scolaire, SPO a fait le suivi de plus de 600 personnes qui ont déclaré positives à la COVID-19 dans plus de 200 écoles. Le bureau de santé régionale a dû gérer plus de 35 éclosions.

Ces estimations ne tiennent pas compte d’un risque éventuel plus élevé et inhérent de résurgence de la COVID-19, mais sont basées sur une prévision prudente des demandes courantes de capacité de pointe, a indiqué SPO dans son rapport budgétaire.

Le conseil municipal d’Ottawa devra approuver le budget de SPO le 9 décembre.

Par ailleurs, lors de la présentation de son budget à la réunion du Conseil de Santé, Dre Vera Etches a annoncé qu’un nouveau vaccin antigrippal sera offert dans les cliniques de SPO à partir du vendredi 4 décembre. Ce vaccin sera administré par voie nasale aux personnes âgées de 2 à 59 ans.

Plus de 48 000 personnes ont déjà été vaccinées contre la grippe à Ottawa cet automne comparativement à 11 300 l’an passé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !