•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Éclosion de COVID-19 au Centre de convalescence Le Concorde

L’hôtel Le Concorde

L’hôtel Le Concorde accueille des patients infectés au coronavirus depuis la fin du mois d’octobre

Photo : Radio-Canada / Guillaume Croteau-Langevin

Félix Morrissette-Beaulieu

Le CIUSSS de la Capitale-Nationale fait état de huit employés infectés à la COVID-19 dans son centre de convalescence Le Concorde, à Québec.

L’ensemble des employés ont été ou seront testés, assure le CIUSSS. Entre 80 et 85 personnes de tous corps d’emploi travaillent dans cette installation, précise le porte-parole Mathieu Boivin.

Il s’agit d’infirmières, infirmières auxiliaires, préposés aux bénéficiaires, travailleurs sociaux, physiothérapeutes, aides logistiques, agents d’administration, notamment.

L’hôtel Le Concorde accueille des patients infectés au coronavirus depuis la fin du mois d’octobre.

Lundi, 27 usagers étaient atteints de la COVID-19 dans l’établissement.

Tous suivent les plus rigoureuses mesures de prévention et contrôle des infections, afin d’assurer leur propre sécurité et celle de leurs confrères et consoeurs, mais il convient de souligner que les usagers actuels de cette installation sont tous atteints de la COVID-19, ajoute le porte-parole.

2b0e9766e4f7456ca1d6f20abdd9c322

L’hôtel Le Concorde accueille des patients infectés au coronavirus depuis la fin du mois d’octobre.

Photo : Radio-Canada / Guillaume Croteau-Langevin

Hausse des cas

Du 22 au 28 novembre, la Capitale-Nationale recense 923 nouveaux cas de COVID-19. Il s'agit du bilan hebdomadaire le plus élevé du mois.

Lundi, le bilan fait état de 162 nouveaux cas. La dernière fois que le bilan quotidien était si élevé, c'était le 22 octobre. On avait alors recensé 168 nouveaux cas dans la Capitale-Nationale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !