•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bientôt un centre régional à Timmins pour Kirkland Lake Gold

La mine Kirkland Lake Gold

La minière Kirkland Lake Gold veut installer certains de ses bureaux à Timmins.

Photo : Kirkland Lake Gold

La minière Kirkland Lake Gold compte bientôt créer un centre régional à Timmins afin de centraliser certaines de ses opérations. La mesure qui permettrait de créer plusieurs dizaines d’emplois est applaudie par la communauté d’affaires locale.

Selon le directeur général de Kirkland Lake Gold, Anthony Makuch, cette centralisation s’imposait surtout depuis l’achat, l’an dernier, de la mine Detour Gold près de Cochrane. Plusieurs des activités de cette dernière étaient gérées à partir de Toronto.

Un homme qui répond à des questions sur la rue.

Anthony Makuch est le PDG de Kirkland Lake Gold.

Photo : Radio-Canada / Pelin Sidki

D’après M. Makuch, la création d’un centre régional à Timmins permettrait d’éviter une duplication des services. Timmins s’est imposé comme un emplacement central, ajoute-t-il. Timmins est à proximité des mines de Kirkland Lake Gold — Macassa près de Kirkland Lake et Detour Gold près de Cochrane — et a accès à de nombreux services comme les services aéroportuaires.

M. Makuch a fait une mise à jour sur la création du centre régional la semaine dernière lors d’une conférence organisée par la Chambre de commerce de Timmins.

Il a précisé que la nouvelle infrastructure réunirait entre autres les services de paie, les ressources humaines, les services techniques et de génie et un groupe chargé de l’exploration.

C’est cette continuité dans la gestion dont nous avions besoin. Anthony Makuch, directeur général de Kirkland Lake Gold.

Une très bonne opportunité pour Timmins

Le centre régional de Kirkland Lake Gold emploierait entre 120 et 175 personnes, selon M. Makuch, qui indique que l’entreprise cherche à recruter principalement des résidents du Nord-Est de l’Ontario.

La responsable du développement des affaires à la Corporation de développement économique de Timmins, Chantal Ouellette, y voit une très bonne opportunité pour Timmins.

On a tellement de gens dans la région qui ont des compétences très spécifiques donc on est certain qu’ils vont être capables de travailler avec [Kirkland Lake Gold] et ça va avoir beaucoup d’opportunités d’emplois.

Chantal Ouellette, responsable du développement des affaires à la Corporation de développement économique de Timmins

La présidente de la Chambre de commerce de Timmins, Melanie Verreault, croit pour sa part que le centre régional permettra de renforcer l’image de Timmins comme étant une destination d’affaires et pourrait faciliter l’attraction de nouveaux résidents.

Une femme pose devant la Chambre de commerce de Timmins.

Mélanie Verreault, vice-présidente de la Chambre de commerce de Timmins.

Photo : Radio-Canada / Jimmy Chabot

On sait qu’à cause de l’industrie minière, on a des gens de partout dans le monde qui viennent travailler. À mon avis, ça va continuer à grandir [...], à attirer des gens surtout si ce sont des gens qui viennent de communautés très comparables à Timmins comme le nord de l’Europe, par exemple. Ça va être très positif pour la communauté de Timmins, note-t-elle.

Kirkland Lake Gold n’a toutefois pas précisé quand exactement le centre régional ouvrirait ses portes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !