•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un employé de foyer de soins forcé de travailler malgré des symptômes de COVID-19

Les jambes d'une employée de foyer de soins et d'un homme poussant une marchette.

Au total, le personnel de Parkland Saint John compte 220 personnes.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Un employé de la résidence pour aînés Parkland, à Saint-Jean, a été appelé à se présenter au travail malgré des symptômes apparents de COVID-19, a appris Radio-Canada.

Un employé de cette résidence, administrée par l'entreprise Shannex, aurait commencé à présenter des symptômes similaires à ceux de la COVID-19 mercredi dernier, après avoir passé un test de dépistage la veille, selon le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP).

Un porte-parole du SCFP, Simon Ouellette, raconte que l'employeur aurait alors envoyé l'employé à la maison.

Mais jeudi, soit le lendemain, la résidence aurait demandé à l'employé de revenir au travail malgré des symptômes toujours présents, et ce, avant même que les résultats du test ne soient disponibles.

Heureusement, le test de dépistage de l'employé s'est avéré négatif, mais le SCFP estime que les résidences ne devraient pas faire appel à des travailleurs qui présentent des symptômes et qui attendent les résultats de leur test.

Ça démontre que la situation dans les foyers de soins est beaucoup plus précaire qu'on le prétend, affirme Simon Ouellette, porte-parole du SCFP.

Si on fait rentrer des employés qui sont malades par manque de personnel, c'est vraiment ce qui m'inquiète.

Simon Ouellette, porte-parole du SCFP

Une enquête pour non-respect des procédures pourrait être menée

La gestionnaire principale des communications de Shannex, Isabelle Landry, dit ne pas être en mesure de discuter du cas d'un employé en particulier, mais elle assure que le dépistage des symptômes avant chaque quart de travail fait partie du protocole de l'entreprise.

Si la personne manifeste deux ou plusieurs symptômes lorsqu’elle n’est pas au travail, elle doit suivre le processus de signalement d’absence et contacter l’équipe de santé au travail pour poursuivre le dépistage, indique-t-elle.

Nous nous attendons à ce que notre procédure soit suivie [...] Si une telle préoccupation est portée à notre attention, nous enquêterons immédiatement sur cette affaire.

Selon le dernier bilan, datant de vendredi, il y avait 15 cas de COVID-19 dans la communauté de retraite Parkland, à Saint-Jean.

Avec les informations de Jean-Philippe Hughes

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !