•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19: des étudiants en médecine pressent le gouvernement de la Saskatchewan d’agir

Deux étudiantes en médecins s'apprêtent à tester un homme à la COVID-19.

Une centaine d'étudiants de l'Université de la Saskatchewan se mobilisent pour réclamer plus de mesures au gouvernement provincial (archives).

Photo :  CBC

Radio-Canada

Une centaine d’étudiants en médecine de l’Université de la Saskatchewan ont écrit une lettre ouverte au gouvernement provincial pour exiger plus d’actions dans la lutte contre la COVID-19.

Le groupe d’étudiants salue les mesures déjà en place comme le port du masque obligatoire dans les lieux publics intérieurs, mais il estime que ce n’est pas suffisant.

Nous aimerions des actions concrètes.

Shayan Shirazi, étudiant de deuxième année en médecine et signataire de la lettre

Les signataires demandent que plus de tests de dépistage soient effectués. De plus, ils souhaitent la fermeture temporaire des casinos, des patinoires et de tout autre lieu qui présente un grand risque de contamination. Par ailleurs, les étudiants souhaitent qu’un travail soit fait pour combattre la désinformation au sujet du virus

La sortie des étudants en médecine fait écho à la lettre signée par plus de 400 médecins de la Saskatchewan déjà envoyée au premier ministre, Scott Moe, il y a trois semaines.

Nous vous demandons de prendre en considération l’opinion de centaines d’experts médicaux de la Saskatchewan et de mettre en place des actions majeures pour protéger les Saskatchewanais, lit-on dans la lettre envoyée au premier ministre puis au ministre de la Santé, Paul Merriman et au médecin hygiéniste en chef de la province, Saqib Shahab.

Les étudiants réclament également davantage d'aide pour les sans-abris et la population vulnérable ainsi que pour les entreprises qui traversent des difficultés financières.

Le gouvernement a mis en place, le 27 novembre dernier, de nouvelles mesures restrictives. Cependant, les boîtes de nuit, les bars, les restaurants et les salles d’entraînement sont toujours autorisés à demeurer ouverts.

Une situation qui ne s’améliore pas

La moyenne quotidienne de nouveaux cas est passée, la semaine dernière, à 250 dans la province.

Au cours de la fin de semaine, 548 nouveaux cas de COVID-19 ont été signalés.

23 patients atteints de la COVID-19 se retrouvent en ce moment aux soins intensifs, un record depuis le début de la pandémie.

Aucune responsable au ministère de la Santé n’était disponible, lundi, pour parler aux médias.

Avec les informations de Jason Warick

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !