•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Parti libéral de la Colombie-Britannique présente ses porte-parole officiels

Shirley Bond.

Shirley Bond a succédé à Andrew Wilkinson pour devenir la chef intérimaire du Parti libéral.

Photo : Parti libéral de la Colombie-Britannique

Les 28 députés libéraux auront tous un rôle à jouer dans l’opposition, annonce la chef intérimaire du Parti libéral de la Colombie-Britannique, Shirley Bond.

Tout le monde jouera un rôle significatif, indique Shirley Bond. La nouvelle chef du parti assume d'ailleurs les responsabilités de porte-parole de l'opposition pour les services offerts aux aînés et les centres de soin de longue durée.

Il faut mener par l’exemple […] et j’ai toujours été passionné par les enjeux liés aux aînés dans la province, dit-elle.

Le député de la circonscription de Peace River South et ancien ministre de l’Éducation, Mike Bernier, est chargé de talonner la nouvelle ministre des Finances, Selina Robinson.

Le dossier de la santé est quant à lui confié à la nouvelle députée de Kelowna-Mission, Renee Merrifield, qui en est à ses premières expériences parlementaires. Elle a toutefois déjà siégé dans des conseils d’administration dans le domaine de la santé, souligne Shirley Bond.

Le député de Skeena et ardent défenseur du projet de gaz naturel liquéfié (GNL) à Kitimat, Ellis Ross, devient porte-parole officiel de l'opposition en matière d’environnement.

La Colombie-Britannique possède un important secteur de ressources naturelles, et nous allons continuer à trouver des façons responsables de développer ces ressources. Ce n’est pas l’économie ou l’environnement, mais bien les deux, a indiqué Shirley Ross à propos de cette nomination.

L’ancien maire de Kamloops Peter Milobar assure le rôle de leader de la Chambre tout en s’occupant des questions reliées au ministère des Relations avec les Autochtones et de la Réconciliation.

En tout, 26 dossiers ont ainsi été assignés aux députés libéraux.

Nous avons hâte de pouvoir poser d’importantes questions qui doivent l'être, affirme la chef intérimaire du Parti libéral.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !