•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

66 % des Saskatchewanais et des Manitobains veulent se faire vacciner contre la COVID-19

Une seringue et un vaccin se font manipuler en laboratoire.

Les vaccins contre la COVID-19 ne seront offerts qu'en février ou mars 2021 en Saskatchewan, selon le ministre de la Santé, Paul Merriman.

Photo : iStock

Dans un sondage Ipsos réalisé pour Radio-Canada et paru mercredi matin, 66 % des Saskatchewanais et des Manitobains affirment qu’ils se feront vacciner contre la COVID-19 lorsqu’il y aura un vaccin sur le marché. Toutefois, 36 % des sondés dans les deux provinces estiment que les risques liés à la maladie sont exagérés.

Les sondeurs affirment d'entrée de jeu que le taux d’approbation quant à la vaccination est faible et qu'une minorité importante est d'avis que les risques liés à la maladie sont surestimés. Ils prédisent que les autorités sanitaires feront face à des défis importants lorsque la campagne de vaccination pourra commencer.

La Saskatchewan et le Manitoba se différencient peu du reste du pays. Les chiffres sur la vaccination volontaire se situent dans la moyenne nationale. En effet, 64 % des Canadiens qui ont répondu au sondage se disent favorables à la vaccination, tandis que 16 % ne croient pas qu'ils s'y soumettront.

En comparaison, les Albertains sont moins enthousiastes à l'idée de se faire inoculer le vaccin. Ils sont 62 % à être en désaccord et 15 % à ne pas le souhaiter.

En revanche, les Saskatchewanais et les Manitobains se distinguent par un plus grand soutien à la vaccination chez les enfants. Paradoxalement, les habitants des deux provinces sont ceux qui, parmi les Canadiens, soutiennent le plus que les risques liés au virus ont été exagérés.

Résultats du sondage en Saskatchewan et au Manitoba :

Si un vaccin contre la COVID-19 est disponible, vous feriez-vous vacciner?

  • 66 % sont favorables
  • 16 % sont défavorables
  • 18 % sont incertains


Ferez-vous vacciner vos enfants?

  • 76 % sont favorables
  • 13 % sont défavorables
  • 11 % sont incertains


Je crois que les risques associés à la pandémie sont exagérés.

  • 36 % en accord
  • 64 % en désaccord


Je pense que nous pouvons vaincre la COVID-19 sans vaccin.

  • 27 % en accord
  • 73 % en désaccord

Vaccination obligatoire : oui, mais...

La position des Canadiens, comme celle des Saskatchewanais et des Manitobains, est plus nuancée sur la question de la vaccination obligatoire.

Dans les deux provinces, 57 % des répondants sont d’accord avec cette pratique, alors que 34 % s'y opposent, comme dans l’ensemble du Canada.

Les Saskatchewanais comme l'ensemble des Canadiens craignent des effets secondaires que pourrait avoir un vaccin éventuel, puisque 71 % des répondants se disent inquiets.

Méthodologie :

Du 20 au 25 novembre 2020, 3001 Canadiens de 18 ans et plus ont été interrogés en ligne. L'échantillon concernant la Saskatchewan et le Manitoba s'élève à 400 personnes. La précision des sondages en ligne est mesurée au moyen d’un intervalle de crédibilité en raison de la nature non probabiliste de l'échantillon. Dans le cas présent, les résultats sont précis à plus ou moins 2 points de pourcentage (19 fois sur 20) de ce qu’ils auraient été si tous les Canadiens avaient pris part au sondage.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !