•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Moisson Québec double sa capacité d’entreposage des denrées

L’organisme desservira également les banques alimentaires de l’est du Québec

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Cinq personnes autour de boîtes et de denrées alimentaires dans un entrepôt.

C'était la première journée officielle des activités de Moisson Québec dans l'entrepôt récemment acquis sur l'avenue Keppler.

Photo : Radio-Canada / Camille Simard

Moisson Québec a officiellement intégré son nouveau quartier général. Le projet de 8 millions de dollars permet à l’organisme de doubler sa capacité de réception et d’entreposage des denrées alimentaires.

La directrice générale Élaine Côté confirme également que le nouvel entrepôt de la rue Kepler, à Sainte-Foy, permettra à Moisson Québec de rediriger l’aide alimentaire vers les organismes partenaires du Saguenay-Lac-Saint-Jean, du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie.

On va devenir comme une plaque tournante pour l’est du Québec. Nous recevrons donc des denrées de nos partenaires Banques alimentaires du Québec et du Canada. On va pouvoir les distribuer dans l’est. Ce sera plus efficace et à moindre coût, mentionne Mme Côté lors d’une conférence de presse en compagnie du maire de Québec et de la conseillère Émilie Villeneuve.

Plan rapproché d'Élaine Côté, en conférence de presse

Élaine Côté, directrice générale de Moisson Québec

Photo : Radio-Canada

Ce projet signifie également que Moisson Québec poursuit son programme de récupération des denrées dans les supermarchés de la ville.

On sait qu’avec ce projet, déjà 40 détaillants y participent, mais Moisson Québec y voit un potentiel de 75. Ça permet d’obtenir des denrées périssables, plus diversifiées, comme le lait et la viande, souligne la conseillère, Mme Villeneuve, responsable du développement social au comité exécutif.

Pour boucler la boucle du montage financier du projet de nouvel entrepôt, la Ville contribue avec un montant de 535 319 $ annoncé lundi matin.

De l’aide… même après Noël

Les prochaines semaines seront particulièrement chargées pour les services d’aide alimentaire comme Moisson Québec. En raison de la pandémie, Moisson Québec s’attend à offrir 3000 paniers de Noël de plus cette année, en comparaison avec l’an dernier, pour un total de 9000 paniers.

On sait très bien que pour l'aide alimentaire, il y aura des besoins encore en janvier, février, en mars. Ce seront des mois difficiles pour bien des personnes encore au Québec, estime Élaine Côté.

Le maire Régis Labeaume était lui aussi bien conscient de la situation. Les organismes, ils ne manqueront pas d'argent... ils ne peuvent pas manquer d'argent, parce qu’on sait que le niveau de pauvreté dans la population en général a augmenté. Donc, ça fait partie de nos tâches d’assister les organisations pour que tout le monde aille de la nourriture dans le frigidaire aux Fêtes.

M. Labeaume n'a toutefois pas détaillé quelle aide pourrait être offerte aux organismes en 2021. Là, on parle de 2020, répond-il.

Quatre personnes dans un entrepôt font des boîtes.

Des bénévoles préparent des boîtes de denrées. (archives)

Photo : Radio-Canada / Nicole Germain

1re journée dans l'entrepôt

Élaine Côté précise qu’il s’agissait de la première journée d’opération de son équipe dans le nouvel entrepôt. On a une plus grande capacité. On va travailler très fort pour être en mesure de servir tout le monde. On continue de viser à assurer une meilleure sécurité alimentaire dans nos nouveaux locaux.

Mardi, des employés de la Ville participeront à la conception de paniers de Noël avec Moisson Québec.

Il s’agit également d’une première pour l’organisme, qui en temps normal, distribue les denrées aux 128 organismes partenaires de la région qui effectuent les paniers.

Ce nouveau service permet d’aider les partenaires en ces temps de COVID-19.

Avec la collaboration de Camille Simard

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !